RMC Sport

Nantes: Lafont fait son mea-culpa après son erreur à Brest

Conscient d'avoir commis une erreur le week-end dernier lors du nul concédé par Nantes à Brest (1-1), Alban Lafont a fait son mea-culpa ce vendredi. Le jeune portier français estime qu'il doit encore progresser sur plusieurs points. Un avis partagé par son entraîneur.

Il a tenu à faire son mea-culpa. Présent ce vendredi en conférence de presse, à deux jours de recevoir Toulouse (15h) à l’occasion de la 15e journée de Ligue 1, Alban Lafont est revenu sur son erreur commise samedi dernier à Brest (1-1). Au stade Francis-Le Blé, le jeune portier du FC Nantes (20 ans) avait été surpris par une frappe au premier poteau d’Irvin Cardona alors qu’il était trop avancé. Un but gag qui avait permis aux Bretons d'égaliser. "J’ai tout simplement anticipé un centre. Je pense qu’il ne fait pas exprès de la mettre, même si c’était à moi d’être mieux placé. C’est un fait de jeu, ça arrive. Il ne faut pas en faire un drame, même s’il faut que je me rende compte de l’erreur et que j’essaie de la corriger au prochain match. Je suis encore très jeune, j’ai beaucoup à apprendre. Je suis à l’écoute, j’essaie d’emmagasiner le maximum de choses", a réagi l’international espoir, prêté au FCN pour deux saisons par la Fiorentina.

Pour Gourcuff, Lafont "doit progresser dans la constance"

"On ne sait rien à 20 ans, il faut beaucoup apprendre pour être encore meilleur et atteindre le plus haut niveau. Je sais qu’il faut que je progresse sur ma lecture du jeu et le jeu au pied. C’est un tout", a ajouté Lafont, branché sur courant-alternatif depuis le début de la saison. Pas franchement rassurant lors de ses premières sorties, il avait élevé son niveau en sortant notamment une performance XXL contre Lyon (1-0) le 28 septembre, avant d’apparaître à nouveau fébrile ces dernières semaines. Aux yeux de son entraîneur Christian Gourcuff, il est encore "un jeune joueur qui doit progresser dans la constance". "Si on reprend le match de Lyon, il avait fait de nombreux arrêts décisifs. A Brest, très clairement, il commet une erreur. Le problème des gardiens de but c'est qu'en une erreur, ça peut faire basculer le match. On va tout faire pour l'accompagner", a-t-il expliqué vendredi.

S’il manque de régularité, Lafont peut tout de même se dire qu’il dirige la quatrième meilleure défense du championnat avec seulement 13 buts encaissés lors des 14 premières journées. Seuls le Stade de Reims (7 buts), Paris (8) et Montpellier (10) font mieux.

RR avec XG