RMC Sport

Ndoye applaudit "l’extraordinaire" Di Maria et allume Verratti "qui ne fait que pleurer"

Cheikh Ndoye est l’invité du Vestiaire ce lundi sur RMC Sport. L’international sénégalais, passé par le SCO, évoque le PSG et deux de ses stars: Angel Di Maria et Marco Verratti. Le milieu de terrain a des avis bien différents sur l’un et l’autre.

Deuxième du championnat durant quatre journées, troisième durant trois journées et encore à cette place à l’issue de la 13e levée (0-0 à Reims), Angers vit un premier tiers de saison idéal. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche en mars dernier, Cheikh Ndoye est sur le chemin du retour. Sans club depuis la fin de son bail avec le SCO, il assiste aux performances de ses ex-coéquipiers angevins, ainsi qu’à celles des Parisiens, leaders du championnat.

"Di Maria voit tout avant, il est extraordinaire"

Le Sénégalais n’a jamais battu le PSG avec Angers. Dans l’effectif des champions de France, on trouve quelques stars mondiales, mais il y a un joueur en particulier qui retient son attention: Angel Di Maria. L’Argentin, brillant la saison dernière, surfe sur la même vague depuis le début de l’exercice 2019-2020 (18 matchs, 8 buts et 9 passes décisives toutes compétitions confondues).

"Sa touche de balle, ses transversales, les contrôles... Il voit tout avant. Il voit avant de recevoir. Tu ne peux pas anticiper ses gestes. Il est extraordinaire. Là, il est dans une période où il est intouchable. Avec Paris, on parle de Mbappé, Mbappé, Mbappé... Mais derrière Mbappé, c'est Di Maria qui fait les passes et qui marque", applaudit Cheikh Ndoye.

"Verratti ne fait que pleurer"

En revanche, l’ex-milieu de terrain angevin se veut beaucoup moins élogieux avec Marco Verratti, avec lequel il a déjà eu l’occasion de s’accrocher sur le terrain. "C’est un joueur très fort", lâche-t-il d’entrée. Mais ce qui dérange Cheikh Ndoye, ce n’est pas le talent de l’Italien, mais son comportement sur les terrains.

"Son problème, c'est qu'il donne des coups mais ne veut pas en recevoir. Il ne fait que pleurer, il râle tout le temps ! Tout le temps, tout le temps, tout le temps", remarque Ndoye. S’il retrouve un challenge dans l’élite, le solide milieu de terrain risque de recroiser la route de Marco Verratti. Ce dernier vient de prolonger à Paris jusqu’en 2024.

N.B