RMC Sport

Neymar écarté pour la Copa America? La Fédération brésilienne dément

Francisco Novelleto, vice-président de la Fédération brésilienne de football (CBF), craint la publication d’une nouvelle vidéo dans l’affaire Neymar, accusé de viol par une femme. Selon lui, l’attaquant du PSG n’est pas apte pour disputer la Copa America. Mais le président de la CBF ne partage pas cet avis.

L’affaire Neymar, accusé de viol par une femme en mai à Paris, n’en finit plus de secouer le football brésilien. Francisco Novelleto, vice-président de la Fédération brésilienne de football (CBF), estime que le joueur n’est pas apte pour disputer la Copa America et craint la publication d’une nouvelle vidéo. 

"Si Neymar vient, il est possible que le Brésil n’y arrive pas, a-t-il confié à la chaîne brésilienne SBT, dans des propos relayés par Globo. Je connais la presse… Et il y a beaucoup plus à venir. Un de mes amis à Rio de Janeiro a déclaré qu’il y avait une autre vidéo qui pourrait sortir. Si je suis Neymar…"

"Il n'est pas dans les conditions psychologiques pour disputer la Copa America"

Pour lui, le joueur devrait renoncer à participer à la Copa America (14 juin-7 juillet) avec le Brésil. "Si je devais parier? Je dirais qu’il ne viendra pas et qu’il demandera la permission (de ne pas jouer la Copa America, ndlr), a poursuivi le vice-président. Il n’est pas dans les conditions psychologiques pour disputer une Copa America et affronter une armada de journalistes. Ce serait une bonne chose pour la Fédération, pour lui et pour le spectacle. Les supporteurs l’ont déjà critiqué à cause de ses simulations, alors imaginez s’il rate des passes et qu’il n’est pas bon lors du premier match? Je parle en mon nom, mais si Neymar demande à ne pas jouer, ce serait du bon sens de la part de la CBF d’accepter son forfait."

Le président, lui, n'imagine pas son absence

Pourtant, Rogerio Caboclo, le président de la CBF, ne partage pas cet avis. En marge du congrès de la Fifa à Paris, le dirigeant de l'instance a réagi aux propos de son subalterne, et réassuré que Neymar sera bien présent à la Copa America. "Il a dû parler en son nom (Novelleto), en fonction des informations en sa possession, mais ça ne représente absolument pas la position de la fédération." Caboclo a ainsi expliqué qu'il est "sûr" que Neymar prendra part à la compétition.

Les proches de Neymar, dont son père, dénoncent un piège dans cette affaire qui est sortie samedi. Le joueur assure qu’il s’agissait d’une relation consentie et a publié plusieurs messages et photos intimes de la plaignante pour illustrer ses dires. Mardi, les avocats que la plaignante ont décidé de rompre le contrat avec leur cliente en raison du changement de version de son histoire. Le site Globo indique que la victime ne s’est pas présentée à deux entretiens auxquels elle était convoquée pour témoigner.

NC