RMC Sport

Nice: "Il faut revenir au calme", la réponse de Galtier au communiqué des ultras sur Emiliano Sala

Particulièrement attendu ce vendredi en conférence de presse sur la question de son avenir à Nice et les chants moqueurs de ses supporters sur la mort d’Emiliano Sala, Christophe Galtier a tenté de calmer le jeu. En commentant tout de même le communiqué des ultras, à la veille de la réception de Lille en Ligue 1.

Deux jours après les chants honteux de supporters niçois autour de la mort d’Emiliano Sala, mercredi aux prémices de Nice-Sainté (4-2), Christophe Galtier n’a pas voulu surenchérir. Apostrophé par les ultras de la Populaire Sud, qui ont peu goûté sa sortie offensive après le match, l’entraîneur des Aiglons n’est pas allé dans l’escalade.

"Je me suis exprimé après le match avec mon cœur et ma sensibilité. (…) Le communiqué qu’ils ont fait vaut ce qu’il vaut. Il a le droit d’exister, a-t-il laconiquement expliqué vendredi à la veille de recevoir le LOSC (21h, 37e journée de Ligue 1). Chacun a sa manière d’analyser. Si je redoute une réaction demain? Je souhaite que l’ensemble du stade et des supporters puisse encourager l’équipe qui se bat depuis 10 mois pour les places européennes."

>> Revivez la conf de Galtier en direct

"C’est lié évidemment à la déception de notre finale"

Alors que la Commission de discipline de la Ligue (LFP) va examiner l’affaire, ces faits pourraient coûter cher au club azuréen, en situation de récidive après les incidents lors de Nice-OM en août et sous le coup d’un point en moins avec sursis. S’il attend de savoir si son club va être sanctionné, Galtier assure que lui et le Gym ont en attendant le "devoir de gagner des matchs".

"C’est lié évidemment à la déception de notre finale (de Coupe de France, perdue contre Nantes samedi dernier, ndlr). Il se passe beaucoup de choses actuellement dans toutes les tribunes, en France, en Europe, dans le monde. Je ne sais pas quelles décisions vont être prises par la commission. Mais il faut revenir au calme et à la compétition."

Galtier favorable aux propositions d’Estrosi

Christian Estrosi, le maire de Nice, a proposé jeudi que le portrait d’Emiliano Sala soit affiché sur les écrans de l’Allianz Riviera lors du dernier match à domicile de la saison. L’élu souhaite également que des applaudissements soient lancés. Des propositions qui ont la faveur du coach. "C’est une très bonne idée", a abondé Galtier.

A la 9e minute du match face Saint-Etienne (correspondant à l'ancien numéro du joueur), un chant moquant la mort d’Emiliano Sala et entonné par plusieurs membres de la tribune des ultras de la Populaire Sud avait provoqué un véritable tollé. Galtier avait poussé un énorme coup de gueule contre ses supporters. "On dit que les tribunes sont le reflet de notre société, et bien si c’est ça notre société, croyez-moi qu’on est dans la merde. Ce que j’ai entendu, c’est inadmissible. C’est surréaliste", avait-il lâché dans une colère froide.

Romain Daveau avec CB