RMC Sport

Nice-OM - Favre épaté par Balotelli

Lucien Favre avait averti que Mario Balotelli n’était pas au sommet de sa forme. L’Italien a pourtant tenu l’intégralité du match face à l’OM (3-2) et livré une belle prestation. Une performance appréciée par l’entraîneur de l’OGCN.

Lucien Favre (entraîneur de Nice) :

« (Au sujet de Balotelli) Rejouer comme ça, et puis tenir 90 minutes… et bien bravo. Ça nous paraissait impossible que Mario puisse jouer 90 minutes, et puis il a réussi à tenir. Maintenant, c’est son premier match, il a encore du travail. S’il met à chaque fois deux buts ça va. C’est très positif, mais il s’est entraîné très positivement. 

A lire aussi >> Nice-OM : une première XXL pour Balotelli

C'était un derby dur à vivre pour les entraîneurs avec beaucoup d'occasions de part et d'autre, mais une bonne pub pour le foot. Marseille a été plus dangereux avec une énorme percussion devant balle au pied, l'OM, c'est vraiment très fort devant. Il a même eu un peu trop d'opportunités. Une rencontre tourne parfois sur des riens. L'équipe a bien réagi. On la sentait désireuse d'aller au-delà du nul. On finit avec un but un peu heureux, mais il fallait frapper des 35 mètres, le ballon bouge un peu.

A lire aussi >> Balotelli, Pereira, Thauvin : les notes de Nice-OM

Quant à notre défense à trois, j'ai bien vu comme vous qu'elle a eu des problèmes, principalement dans les passes entre défenseur central et latéral. Dix points après quatre matchs, c'est bien. Il faut continuer. »

A lire aussi >> Nice-OM : "chauffé" par Gomis, Balotelli marque après sept minutes de jeu

Franck Passi (entraîneur de l’OM) :

« Dans nos matchs, il y a une chose qui revient depuis le début de la saison. Dans notre construction, du moment qu’on apporte de la supériorité numérique devant, il ne faut pas perdre le ballon et on perd beaucoup trop le ballon. Cela a permis à Nice de nous contrer, de prendre de l’assurance. En première mi-temps sans ces pertes de balles inutiles, ça aurait été beaucoup plus difficile pour eux. Mais il est évident que le pressing nous permet de récupérer des ballons, d’être haut et d’avoir des occasions de but. »

Paul Baysse (défenseur et capitaine de Nice) :

« C'est un derby, c'est important, on est fier. Balotelli ? Deux buts, des efforts défensifs, c'est un bon premier match, il n'y a pas eu besoin de temps d'adaptation. On parle beaucoup de Mario mais Alassane (Plea) a fait beaucoup d'efforts aussi, à deux ils sont moins seuls devant. Un penalty, un bon but de la tête, on sent qu'il est important, tant qu'il aura cet état d'esprit on aura besoin de lui, tant qu'il sera à fond comme ça, ce sera top. Ce n'est pas cette image (caricaturale de Balotelli) qui ressort du vestiaire, il s'est fondu direct, ça fait dix jours qu'il est là, il y a eu très peu d'entraînements, et ce n'est pas la star, mais le super joueur de foot qui est là. On parle un peu toutes les langues. Vous insistez beaucoup sur Mario mais c'est tout le groupe qui ressort grandi. Plus le groupe sera bien, meilleur il sera lui aussi. »

Yohann Pelé (gardien de l'OM) :

« C'est difficile à accepter, on avait encore un point, il fallait rester dans la bataille. On a fait un bon match mais on n'a pas été efficace dans les deux zones de vérité puisqu'on a eu pas mal de situation qu'on aurait dû mieux gérer, et défensivement on n'a pas tenu jusqu'à la fin, moi le premier. C'est un début de saison compliqué, avec des arrivées tardives, mais on ne va pas se cacher derrière ça, ce match on aurait dû le gagner, et on l'a perdu. »

Avec Yann Pécheral à Nice (et AFP)