RMC Sport

Nice-PSG: le coup de gueule de Vieira contre l'arbitre après deux exclusions

Lors de sa défaite face au PSG (1-4), vendredi soir, l'OGC Nice a terminé à neuf après les exclusions coup sur coup de Wylan Cyprien et Christophe Hérelle en fin de rencontre. Patrick Vieira, l'entraîneur des Aiglons, a fustigé les décisions de l'arbitre.

Ce fut sans doute le tournant du match. Au début du dernier quart d'heure de son match perdu contre le Paris Saint-Germain (1-4), vendredi soir en ouverture de la 10e journée de Ligue 1, l'OGC Nice s'est retrouvée à neuf contre onze. L'arbitre de la rencontre, François Letexier, a en effet décidé d'adresser un deuxième carton jaune à Wylan Cyprien (74e) puis un carton rouge direct à Christophe Hérelle (77e).

>> Revivez Nice-PSG et les réactions d'après-match

Après la rencontre, l'entraîneur niçois Patrick Vieira n'a pas mâché ses mots au micro de Canal+ Sport: "Malheureusement, l'arbitre a gâché nos vingt dernières minutes. C'est incompréhensible. Quand on regarde l'historique de cet arbitre avec l'OGC Nice, ça devient pénible. On a besoin de comprendre. J'aimerais qu'il vienne et qu'il nous explique. Sincèrement, j'ai du mal à comprendre. J'ai l'impression qu'il y a un problème entre cet arbitre et l'OGC Nice. Ça ne peut pas continuer".

L'ancien international français a pris la défense de Wylan Cyprien, qu'il "connaît très bien" et dont il n'imagine pas qu'il ait pu proférer des insultes contre l'arbitre: "En aucun cas il a manqué de respect ou insulté l'arbitre, c'est une certitude. (...) J'ai du mal à comprendre son rouge. C'est frustrant et décevant pour nous".

Cyprien a protesté, Hérelle a eu un mauvais geste

Au vu des images, Wylan Cyprien a reçu un deuxième avertissement pour avoir vigoureusement protesté contre l'arbitre. Le meneur de jeu de 24 ans semblait réclamer une faute après avoir été bousculé par Leandro Paredes dans le rond central. "Il y a une faute au départ", assure l'ancien arbitre Joël Quiniou, consultant pour RMC Sport.

Puis, avant de permettre au jeu de reprendre (en faveur de l'OGC Nice), l'arbitre a semble-t-il été prévenu dans l'oreillette d'un incident qui lui a échappé. Il est alors parti consulter l'écran de contrôle de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), pour découvrir des images montrant une claque de Christophe Hérelle adressée à Leandro Paredes. Un geste d'humeur survenu au moment où Wylan Cyprien recevait son carton rouge.

François Letexier n'a alors mis que quelques secondes pour se faire son avis et revenir sur la pelouse afin de mettre les Niçois à neuf. "Le geste est réel. Même si ça peut paraître sévère, réglementairement on peut comprendre la décision de l'arbitre", relève Joël Quiniou qui estime toutefois légitime de "s'interroger" après ces "deux cartons rouges survenus sur deux actions délicates".

JA