RMC Sport

OGC Nice : Dante soutient Favre et attend un directeur sportif

Très rapidement réduit à dix, Nice a été battu par Angers (0-1) et retrouve la défaite après deux nuls et une victoire toutes compétitions confondues. Amer, le capitaine Dante cible ses dirigeants et épargne son entraîneur.

"Il faut se remettre en question parce que nous avons un manque de points assez important par rapport à nos ambitions.” Le constat effectué par Dante est limpide après la défaite de l’OGC Nice (0-1) contre Angers. Le Gym va passer la trêve internationale engluée à la treizième place avec seulement huit points après huit journées.

Pas question en revanche pour le capitaine niçois de remettre en question son entraîneur Lucien Favre : “Le coach faut le laisser de côté. C’est trop facile de le cibler. Quand tu lui donnes son équipe 24 heures avant la fin du mercato, tu es moins crédible pour te poser des questions sur ses qualités. Tout doit encore se mettre en place”, a concédé le Brésilien dimanche. 

>> Suivez le mercato en direct

Un directeur sportif, et vite !

Dante, 38 ans, a joué les douze premiers matchs du Gym dans leur intégralité. Cela ne l’empêche pas d’être lucide sur la situation de son club. Julien Fournier parti, le Brésilien estime qu’il manque quelqu’un pour remettre de l’ordre : “Il y a eu des départs dans le club qui nous ont fait mal… Dans l’organisation, dans l’exigence, dans la vision des choses. Et aujourd’hui, on le sent. (...) Le club est encore en train de chercher un directeur sportif. Quelqu’un pour soutenir le coach et ça va aussi le décharger de certaines choses.”

La nouvelle défaite de dimanche a notamment été précipitée par le carton rouge record de Jean-Clair Todibo, exclu après seulement cinq secondes de jeu. Au moment de la trêve internationale, Nice pointe à la 13e du classement, avec seulement deux victoires en huit matchs.

Maxime Tilliette