RMC Sport

OL: accord avec Bosz, attendu ce week-end

Comme indiqué par L'Equipe et confirmé par RMC Sport, l'OL a trouvé un accord avec Peter Bosz pour un contrat de deux ans, plus une année en option. L'entraîneur néerlandais doit arriver ce week-end à Lyon.

Les choses se précisent concernant le prochain entraîneur de l'Olympique Lyonnais. Après le refus de Christophe Galtier, qui se dirige chaque jour un peu plus vers l'OGC Nice, le quatrième de Ligue 1 a revu ses priorités. Et n'a pas traîné à prendre contact avec l'ancien manager du Bayer Leverkusen, Peter Bosz. Comme indiqué par L'Equipe et confirmé par RMC Sport, celui-ci a trouvé un accord avec le club rhodanien pour un contrat de deux ans, plus une année en option, et devrait se rendre à Lyon ce week-end.

L'OL fonce vers son prochain coach

Selon nos informations, un premier entretien a eu lieu dès jeudi après-midi entre le club et le Néerlandais, peu après le rejet de la proposition faite au coach des champions de France. Une rencontre en visio qui devrait se poursuivre avec une autre, en physique cette fois, dans les prochaines heures. L'OL veut aller vite, soucieux de lancer le plus rapidement possible la saison prochaine et de rassurer ses supporters sur le prochain entraîneur de l'équipe première. Les contours du staff commencent, eux, à se dessiner avec le retour de Rémy Vercoutre au poste d'entraîneur des gardiens, comme nous l'indiquions ces derniers jours. Il se murmure aussi du côté de Lyon que Claudio Caçapa, l'entraîneur adjoint, devrait également en être afin de perpétuer l'héritage historique du club.

Des arguments de poids en faveur de Bosz

Encore peu évoqué il y a quelques semaines, le nom de Peter Bosz a progressivement pris de l'ampleur à mesure que la piste Christophe Galtier se refroidissait. L'entraîneur de 57 ans a, sur le papier, tout pour correspondre au projet souhaité par Jean-Michel Aulas. Déjà, et c'est loin d'être un détail après l'épisode Sylvinho, le Néerlandais parle français. Une condition fondamentale pour donner ses directives dans les vestiaires. Ensuite, l'ancien coach de l'Ajax (2016-2017) coche toutes les cases en ce qui concerne le lancement et le développement des jeunes, argument de poids au regard de l'exigeante formation lyonnaise. Enfin, Bosz bénéficie d'une cote de popularité intéressante et a reçu un bon accueil sur les réseaux sociaux. Là encore, cela n'est pas si anodin au vu du départ chaotique de Rudi Garcia, qui a lourdement critiqué le directeur sportif Juninho.

CP avec EJ et LT