RMC Sport

OL : Garcia affiche une "grande sérénité" sur son avenir

Amusé par une nouvelle question sur son avenir, Rudi Garcia se dit très serein alors qu’il arrive en fin de contrat l’été prochain et que Jean-Michel Aulas, son président, laisse planer le doute sur la suite de son aventure.

Après la trêve internationale, les questions sur l’avenir de Rudi Garcia ont repris ce jeudi à l’approche du retour de la Ligue 1. En fin de contrat à l’issue de la saison, l’entraîneur est toujours dans l’incertitude. Mais cela ne le perturbe pas. Pas plus que l’absence de prise de position de Jean-Michel Aulas, le président, sur son futur. Le technicien rhodanien a d’ailleurs loué les qualités de son supérieur qui a prévu de prendre la parole devant les joueurs avant le déplacement à Lens samedi (21h, 31e journée de Ligue 1) pour les motiver dans la dernière ligne droite dans la course au titre.

Une intervention évoquée entre les deux hommes qui "échangent beaucoup", explique Garcia. Même sur son avenir? "Non parce que ça, c’est votre jeu à vous (les journalistes, ndlr), a-t-il répondu. J’ai vu que vous lui aviez encore posé la question. C’est normal, vous êtes dans votre rôle. Mais comme le président a répondu, on a été clair entre nous depuis bien longtemps. On vous a toujours dit ce qui allait se passer. Ça me fait assez sourire à chaque fois de vous voire faire cette demande. On est d’une grande sérénité par rapport ça."

Mardi, le président Aulas est resté très prudent sur l’avenir de son entraîneur. "La situation n’a pas évolué, on a pris la décision de ne pas s’engager avant la fin de la saison, a-t-il répété. Non pas pour vous embêter ou faire durer le suspense, mais parce qu’on pense que c’est la meilleure situation pour tout le monde. Ce que l’on a dans l’esprit, c’est d’aller le plus haut possible. Ce n’est pas facile, on a vu l’autre jour contre le PSG qu’on a failli ne pas assurer le niveau qui est le nôtre, et puis on s’est repris derrière... C’est très serré."

>> Les infos mercato en direct


Le président a promis n’avoir pris aucun contact avec d'autres entraîneurs tout en reconnaissant qu’il y avait "des tendances". Le gain du titre pourrait tout de même offrir un peu de crédit à Garcia. "Ce serait maladroit de ma part que de vous dire le contraire, avait reconnu JMA. Mais ce ne sera pas l’élément déterminant, ni dans un sens ni dans l’autre. Je ne peux pas dire que si on n’est pas champions, le staff technique ne restera pas. On est pragmatiques. Tout est possible, et surtout ce qu’il faut c’est qu’on termine très fort."

Un dernier point encore partagé par Garcia qui reconnaît qu’une bonne fin de saison serait bénéfique pour tout le monde. "Exactement, conclut l’entraîneur. Quel que soit les horizons des uns et des autres la saison prochaine, comme Memphis Depay qui est en fin de contrat. Quoi qu’il se passe pour les uns ou les autres en fin de saison, il faut la finir le mieux possible, gagner un trophée si possible et se qualifier pour la Ligue des champions parce que c’est l’objectif de base. Ça bénéficiera à tout le monde."

NC avec Edward Jay