RMC Sport

OL: pas tendre avec Genesio, Depay aurait pu "faire mieux si Garcia était arrivé plus tôt"

Présent en conférence de presse ce vendredi avant le choc de la 30e journée de Ligue 1 face au PSG dimanche soir (21h), Memphis Depay s'est exprimé sur sa bonne saison. Le Néerlandais a affirmé que l'arrivée de Garcia a eu un impact déterminant sur ses performances et qu'il aurait pu faire mieux si l'entraîneur lyonnais était arrivé plus tôt au club.

Dimanche soir, face au PSG, Memphis Depay tentera de rééditer sa performance de janvier 2018, lorsqu'il avait offert à l'Olympique Lyonnais la victoire dans ce choc sur une frappe extraordinaire dans les toutes dernières secondes de la rencontre (2-1). Le tout dans un Groupama Stadium en feu. Sur le banc lyonnais à l'époque? Le nouvel entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio.

Trois ans plus tard, Depay a pris du gallon à l'OL, est devenu capitaine et leader de l'attaque lyonnaise. Une évolution qu'a notamment permis l'arrivée de Rudi Garcia au club en octobre 2019. C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre le Néerlandais en conférence de presse ce vendredi, deux jours avant le match au sommet face au PSG.

"Si Rudi était arrivé plus tôt..."

Interrogé sur sa bonne saison, Depay a souligné le rôle de l'entraîneur rhodanien dans sa progression: "J'ai bien aimé mon année 2018, avec une équipe différente et un entraîneur différent. Je marquais beaucoup en sortant du banc à l'époque. Mais en toute honnêteté, si Rudi (Garcia, ndlr) était arrivé plus tôt, j'aurais pu faire mieux" à l'OL.

En fin de contrat en juin prochain, Depay ne sait toujours pas s'il prolongera à Lyon ou s'il s'envolera vers d'autres horizons. Si son avenir pourrait s'écrire loin du Rhône, et donc loin de Garcia - qui ne sait pas non plus s'il sera à l'OL la saison prochaine -, Depay est conscient de ce qui lui a apporté l'entraîneur lyonnais depuis plus d'un an. "Il m'a donné tant de confiance, de responsabilités...", a indiqué Depay, qui a comparé son entraîneur actuel avec Genesio.

Garcia encense Depay à son tour

"Par le passé, il y a eu un manque de confiance, de communication. Je ne dis pas ça contre Bruno (Genesio, ndlr), c'est un bon entraîneur, j'ai passé de bons moments avec lui, et il comprend le football. Mais parfois, on n'était pas sur la même longueur d'ondes", a expliqué Depay. En le nommant capitaine quelques semaines seulement après son arrivée, Rudi Garcia est parvenu à tirer le meilleur du Néerlandais.

Et l'entraîneur lyonnais compte bien sur ce dernier pour faire la différence dimanche soir dans un match capital face au PSG. "C'est un joueur hors-norme, j'espère qu'il sera encore là la saison prochaine. Je pense que c'est le genre de joueurs dont l'absence peut démontrer toute son importance. C'est l'un des meilleurs joueurs de la planète foot actuelle", a expliqué Rudi Garcia, passé en conférence de presse après Depay.

Depay sera essentiel dans le sprint final

L'entraîneur lyonnais n'a pas hésité à renvoyer l'ascenseur à son joueur, qu'il semble avoir parfaitement compris: "Il a encore des choses à améliorer mais je pense qu'il faut lui accorder sa confiance, être honnête avec lui, même quand on n'est pas d'accord. Si on lui donne des responsabilités, il répond présent. Rapidement, j'ai vu qu'il pouvait être un grand capitaine, et je pense qu'il a pris la mesure du rôle."

Comme l'a expliqué Rudi Garcia, Depay aura un rôle décisif à jouer lors des neuf derniers matchs de championnat de l'OL. Un statut que le Néerlandais va chercher à assumer, prêt à "tout donner" pour son entraîneur afin de remporter le titre. Un sacre qui permettrait de sceller à jamais le lien fort qui unit les deux hommes.

DM