RMC Sport

OL: Garcia réclame l'annulation totale de la suspension de De Sciglio

L'OL ayant saisi le CNOSF, Mattia De Sciglio a pu être aligné ce samedi contre Lorient (4-1), en Ligue 1. Et Rudi Garcia espère bien que la suspension de son défenseur, après la bagarre au coup de sifflet final à Monaco le week-end dernier, sera annulée.

C’est avec une charnière centrale inédite que l’OL a balayé Lorient (4-1) ce samedi, lors de la 36e journée de Ligue 1. Privé de Jason Denayer, gêné par une douleur au pied, et de son roc brésilien Marcelo, suspendu, Rudi Garcia a fait confiance au jeune Sinaly Diomandé (20 ans) et à l’expérimenté Mattia De Sciglio (28 ans).

Ce dernier, comme Marcelo, a pourtant écopé d’un match de suspension après son carton rouge reçu lors de la bagarre générale survenue à Monaco (3-2). Mais Lyon a saisi la conférence des conciliateurs du CNOSF (Comité national olympique et sportif français) pour contester la décision de la Commission de discipline de la Ligue concernant De Sciglio.

"Il a été excellent"

Cette conférence des conciliateurs a désigné un président pour entendre les parties le 11 mai et en conséquence, la décision de la commission de discipline a été suspendue en attendant la proposition de la conférence des conciliateurs. Cela a permis à Garcia de pouvoir aligner De Sciglio au Groupama Stadium. Et le joueur prêté par la Juventus Turin a donné entière satisfaction à son entraîneur.

"On avait un garçon d’expérience en charnière centrale. Il a été excellent, il a pu guider notre défense", a souligné Garcia, qui espère maintenant que la suspension de l’Italien sera annulée.

"Félicitations à Vincent Ponsot (directeur général du football à l’OL) et ses équipes parce que ce n’était pas gagné que l’appel puisse lui permettre de jouer. La commission de discipline a reconnu qu’il n’y était pour rien et qu’il avait été victime dans la bousculade. Ce serait logique qu’il soit blanchi, je ne sais pas si ce sera le cas. On verra bien. Ce qui est certain, c’est qu’il a été précieux aujourd’hui", a insisté le coach lyonnais. Profitant des absences et des choix tactiques de Garcia, De Sciglio est en train de s’imposer dans le onze de départ des Gones. Il reste sur quatre titularisations toutes compétitions confondues.

RR