RMC Sport

OL: le tacle de Rudi Garcia aux dirigeants de l’OM

Rudi Garcia a profité de sa conférence de présentation, ce mardi à Lyon, pour glisser une petite pique à ses anciens dirigeants de l’OM. Le nouveau coach de l’OL assure qu’avec Jean-Michel Aulas et Juninho au-dessus de lui, il n’aura plus besoin de monter au créneau pour défendre son club, comme il a dû le faire à Marseille.

Il n’a pas nommé clairement Jacques-Henri Eyraud, ni Andoni Zubizarreta. Mais c’est bien à eux que Rudi Garcia a fait référence lors de sa conférence de présentation, ce lundi à Lyon. Au moment d’expliquer son choix de s’engager avec l’OL, le coach de 55 ans a tressé des lauriers à ses nouveaux patrons, sous le regard bienveillant de Jean-Michel Aulas, assis à ses côtés. Tout en adressant une petite pique à ses anciens dirigeants de l’OM.

"Je ne suis pas là pour brosser dans le sens du poil mes dirigeants, parce que j’en ai passé l’âge, mais je pense qu’il vaut mieux avoir le président Jean-Michel Aulas avec soi que contre soi, a expliqué Garcia, auteur de quelques sorties médiatiques incisives lors de son passage à Marseille. On a reparlé du fait qu’en tant que professionnel, j’avais défendu mes couleurs et mon institution. Et parfois, j’étais obligé de le faire parce que je me sentais un petit seul pour le faire. Aujourd’hui, avec le charisme de ‘Juni’ et l’expérience du président Aulas, j’aurai moins besoin d’aller sur ces terrains-là."

"Ça a ‘matché’ tout de suite avec Juninho"

Alors qu’il entretenait une relation orageuse avec Zubizarreta à Marseille, Garcia a bien pris le soin d’expliquer à quel point il appréciait Juninho, son nouveau directeur sportif. "Ce qui m’a plu, c’est ma rencontre avec ‘Juni’, que j’ai souvent eu comme adversaire sur le terrain. Je préfère l’avoir aujourd’hui comme directeur sportif. Je le sens très passionné et très investi. C’est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de l’Olympique Lyonnais et je pense qu’il va nous faire bénéficier de sa connaissance de la maison. Ça a 'matché' tout de suite avec lui." Contrairement à d’autres.

Alexandre Jaquin avec Edward Jay