RMC Sport

OL-Lille: le gros coup du LOSC, qui double Lyon au classement

Lille, vainqueur dans la douleur à Lyon (1-0), s'est replacé dans la course aux places qualificatives pour les Coupes d'Europe, dimanche en clôture de la 26e journée de Ligue 1. L'OL, de son côté, ne s'en sort pas.

Au jeu de la dernière chance, Lyon a peut-être grillé sa dernière carte. Dans un duel crucial pour l’Europe, l’OL s’est incliné à domicile face au Losc (1-0), qui en profite pour doubler son adversaire du soir dans la course à l’Europe. Les places qualificatives pour la Ligue des champions semblent très lointaines désormais, pour les hommes de Peter Bosz, distancés par la concurrence. La domination stérile des Lyonnais s’est heurtée à l’efficacité des Dogues de Jocelyn Gourvennec, punis par Chelsea plus tôt dans la semaine.

Si l’entame de match fut lilloise, les Lyonnais ont pris l’ascendant progressivement en confisquant le ballon (63,8% de possession) à des visiteurs bien décidés à défendre leur avantage, recroquevillés dans leur moitié de terrain. Le but opportuniste de Gudmundsson (35e) est intervenu sur la seule tentative cadrée pour Lille en première période (2 sur l'ensemble du match), la première véritable occasion de but du champion de France en titre. Le reste de la rencontre s’est résumé à une attaque-défense à l’avantage de l’Olympique Lyonnais.

Un but refusé qui pourrait faire parler

Malgré les percées de Romain Faivre et Lucas Paqueta, l’OL a cruellement manqué de précision devant le but adverse. L’ancien brestois a fait briller Léo Jardim, le pari gagnant de Jocelyn Gourvennec en ce mois de février. Toujours bien placé, que ce soit sur deux frappes sans grande conviction de Faivre (49e, 57e), ou bien une tentative autrement plus dangereuse du Brésilien Paqueta (71e), le gardien n’a rien laissé passer. Asphyxié par l’OL, dont le jeu a clairement penché à gauche, Lille a opposé aux choix offensifs de Gourvennec un maillage très serré que les Lyonnais ont eu toutes les peines du monde à déstabiliser.

Lyon a cru pouvoir se relancer avec une bévue du gardien adverse, dont ce fut la seule erreur dans ce match. Un dégagement raté qui aurait pu profiter à Lucas Paqueta, si le Brésilien n’avait pas chargé le gardien. Malheureusement pour Lyon, il n'a pas été capable de contenir son élan. Accordé dans un premier temps par M. Turpin, le but a finalement été refusé par l’arbitre de la rencontre après intervention de l’assistance vidéo. La décision de M. Turpin ne manquera pas de faire parler.

Le capitaine du Losc José Fonte a lui-même estimé que c'était "50-50" au micro d'Amazon Prime, diffuseur de la rencontre. Cette fois-ci, la chance a tourné du côté de Lille, qui remonte à la 8e place du classement. Difficile à manoeuvrer, le champion de France réussit un gros coup au terme d’un match qui pourrait être un tournant dans la saison des deux clubs. Pour l'OL, 10e de Ligue 1, tout à la fois séduisant et impuissant, c'est une nouvelle désillusion. Peut-être celle de trop pour Peter Bosz.

QM