RMC Sport

OL: Lopes charge les clubs français en Europe, "Lyon manque pour l’indice UEFA"

Anthony Lopes a profité vendredi de son passage en conférence de presse avant le derby contre Saint-Etienne pour glisser un tacle aux clubs français engagés sur la scène européenne. Le gardien de l’OL a regretté un apparent manque de motivation pour les équipes tricolores.

Quatre défaites en cinq matchs. Voilà le triste bilan des clubs tricolores cette semaine en Ligue des champions et en Ligue Europa. Hormis l’exploit majuscule du Losc à Milan (0-3), aucune équipe française n’a pris de points. L’occasion était trop belle pour Anthony Lopes après les résultats catastrophiques des équipes françaises et le gardien de l’OL a fait preuve d’une bonne dose d’ironie ce vendredi.

Lopes: "L'Europe nous manque"

Présent en conférence de presse avant le derby contre l’ASSE, ce dimanche lors de la 10e journée de Ligue 1, le gardien a rappelé l’importance de Lyon pour l’indice UEFA de la France. Privé d’Europe après l’arrêt prématuré de la saison 2019-2020 en raison du coronavirus, Anthony Lopes trouve certains clubs pas assez impliqués sur la scène continentale.

"L'Europe nous manque et Lyon manque à l’indice UEFA de la France. Quand on joue en Europe, ont est à 200%. Je ne dis pas qu’ils ne jouent pas l’Europe à 200% mais nous on le fait, a lancé l’international portugais face aux journalistes. On aimerait que les clubs français prennent des points."

Garcia plus diplomate

En cas de victoire dans le derby face au rival stéphanois, l'OL aura une bonne occasion pour intégrer le Top 5 de la Ligue 1 et ainsi intégrer les places européennes. Privés de la scène continentale cette saison, Lyon et Anthony Lopes veulent vite y retourner et aider la France au niveau de l'indice UEFA.

Egalement interrogé sur le sujet, Rudi Garcia s'est montré moins direct que son gardien. Ancien de l'OM et de Lille, le technicien a préféré saluer la performance des Dogues contre l'AC Milan. Non sans rappeler les objectifs de l'OL.

"On a qu'une envie, c'est d'y retourner. J'espère que les clubs français vont se reprendre. On a vu la qualité de Lille à Milan et cela réhausse notre performance là-bas. Ceux qui sont engagés en Europe jouent aussi pour la France, a expliqué l'entraîneur du club rhodanien. Je pense qu'il ne se passera rien à l'indice UEFA tant que l'on n'aura que 2,5 représentants contre 4 aux grandes nations. Il nous faudra quelques finales et demi-finales pour inverser la tendance."

>> OL-ASSE est disponible ce dimanche via l'offre RMC Sport-Téléfoot

JGL