RMC Sport

OL: Lopes regrette son "énorme connerie" contre l’OM

Invité exceptionnel de l’émission "Comme Jamais" diffusée ce lundi sur RMC Sport, Anthony Lopes est revenu sur la violente bagarre de mars 2018 lors du match OM-OL au Vélodrome. Le gardien lyonnais confirme que cet incident constitue le seul véritable regret de sa carrière.

Titulaire indiscutable dans les buts de l’Olympique Lyonnais, Anthony Lopes a disputé 326 matchs avec son club formateur. Natif de Givors, à une vingtaine de kilomètres de Lyon, l’international portugais a le club gone chevillé au corps. Au point que cet amour pour l’OL l’a parfois poussé à dépasser les limites. Et en particulier lors du déplacement de son équipe au Vélodrome pour y affronter l’OM en mars 2018. 

Sur le terrain, Lyon est allé décrocher une victoire au Vélodrome (3-2) sur un but de Memphis Depay dans les derniers instants d’un duel très tendu. Et qui a fini par dégénérer.

Et ce soir-là, Anthony Lopes a dégoupillé et s’en est pris physiquement à l’un des membres du staff de l’OM. Un geste qu’il regrette désormais, comme il l’a confirmé au micro de RMC Sport lors de son passage dans l’émission "Comme Jamais" ce lundi soir.

Lopes: "C’était à moi de montrer l’exemple"

Capitaine de l’OL ce soir-là, Anthony Lopes a vu les échanges se tendre entre ses coéquipiers et les membres du groupe phocéen. En cadre de l’équipe gone, le portier portugais s’est précipité pour tenter "d’apaiser tout le monde" mais a fini par voir rouge lui-même.

"Je pense que oui [c’est peut-être le seul regret en carrière] mais j’ai fait ce geste. Je ne peux que l’assumer, je n’ai pas d’autre choix, a avoué le vainqueur de l’Euro 2016 sur RMC Sport 1. J’ai fait cette énorme connerie, on va dire ça. Surtout que ce jour-là, j’avais le brassard de capitaine autour du bras. C’était à moi de montrer l’exemple."

Lopes a eu du mal à enchaîner

Au lieu de calmer ses partenaires, Anthony Lopes a asséné un coup à un membre du staff phocéen. "A un moment donné, j’ai pris un coup mal placé que j’ai rendu, a encore tenté d’expliquer le gardien de 29 ans. Et la seule chose que l’on a vu, c’est mon gant bien fluo."

Un geste qui lui vaudra cinq matchs de suspension après son passage devant la commission de discipline de la LFP. 

Un moment, surtout, qu’Anthony Lopes aura un peu de mal à vivre au moment de rejoindre la sélection portugaise dès le lendemain de l'incident.

"Pendant une semaine, c’était dur car je n’avais pas les miens pour me réconforter et essayer de penser à autre chose, a finalement reconnu l’international portugais. [...] Quand tout te tombe sur la tête, cela fait tout drôle. Cela te fait réfléchir."

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour profiter de la Ligue des champions

Jean-Guy Lebreton avec "Comme Jamais"