RMC Sport

OL-Monaco: Bosz reconnaît "un gros risque payant" avec Paqueta

Peter Bosz a expliqué l'entrée en jeu décisive du Brésilien Lucas Paqueta avec l'OL contre Monaco (2-0), et justifié le fait de ne pas l'avoir ménagé, alors qu'il revenait tout juste d'un très long voyage.

Lyon a mérité sa victoire face à Monaco (2-0), même si ce succès en trompe-l'œil n’évacue pas tous les doutes sur l’animation offensive lyonnaise, laquelle s’est longtemps heurtée à l’organisation monégasque. Il aura fallu attendre la dernière demi-heure, et l’entrée en jeu stratosphérique de Lucas Paqueta, pour que la rencontre bascule en faveur des hommes de Peter Bosz. L’entrée de Paqueta, bien qu’il ait joué 36h plus tôt avec le Brésil, a changé la donne. Préservé en début de match par son entraîneur, il a redynamisé le jeu lyonnais.

Paqueta change le visage de son équipe

"On a beaucoup discuté avec le staff médical pour Lucas Paqueta. C’était un gros risque ce soir. Il a été payant. C’était parfait", s’est réjoui Peter Bosz au micro d'OLTV, après la rencontre. Le Néerlandais n’était pas favorable à ce que son joueur enchaîne aussi rapidement après le break international. Il s’est finalement laissé convaincre, face à l’insistance de son joueur, qui tenait à figurer dans le groupe malgré un long et fatigant voyage.

En conférence de presse, Peter Bosz est resté sur le même ton: "J'ai pris un gros risque. Normalement, ce n'était pas possible. Il a joué une heure avec le Brésil, je crois que c'était 42 heures avant ce match. Après il était dans l'avion... ce n'est pas une bonne préparation. J'ai pris un gros risque. Normalement, je ne le fais pas rentrer mais l'équipe avait vraiment besoin de lui, de son énergie. Lui voulait vraiment jouer, il voulait être titulaire. J'ai pris ce gros risque et cela s'est heureusement bien fini." L’histoire est belle pour Paqueta, à l’origine de l’action qui conduit au but de Denayer.

Auteur d’une entrée incroyable, le milieu de terrain brésilien a changé le visage de son équipe, amorphe offensivement, gratifiant le public de plusieurs gestes techniques de grande classe qui n’appartiennent qu’à lui. Le Groupama Stadium s’impatientait de voir à l'œuvre son joueur préféré, et a été récompensé de sa patience. Lucas Paqueta se met peu à peu les supporters dans la poche et pourrait bien remplacer Juninho ou plutôt succéder à son directeur sportif dans le cœur des Gones, à force de répéter les performances de haut niveau. Et comme il en redemande...

QM