RMC Sport

OL-Montpellier: décevant, Lyon brise sa belle série

L'OL a concédé sa troisième défaite de la saison en championnat, samedi soir face à domicile contre Montpellier (2-1). Les hommes de Rudi Garcia, menés par deux fois, se retrouvent désormais troisièmes et sous la menace de l'AS Monaco.

Pas dans un grand soir, l'Olympique Lyonnais a concédé sa deuxième défaite de la saison à domicile et sa belle série de quatre victoires consécutives en championnat. Il laisse aussi le PSG le doubler. Au Groupama Stadium, samedi soir pour la 25e journée de Ligue 1, l'OL s'est incliné 2-1 face au Montpellier HSC. Le club héraultais n'avait plus signé deux succès consécutives en championnat depuis fin novembre.

L'entame de match a pourtant laissé croire que l'OL allait maîtriser son adversaire en trouvant la faille sans trop tarder. C'est en tout cas ce que laissaient croire les dix premières minutes, avec plusieurs sitautions notables. Mais la blessure de Marcelo, touché à une cheville, au quart d'heure de jeu, a été le marqueur d'une nouvelle dynamique. Tout juste entré dans son match, le MHSC est alors parvenu à ouvrir le score, d'une tête de Téji Savanier pour reprendre un centre aux petits oignons d'Andy Delort (20e).

Wahi, supersub décisif

Le rythme du match est resté soutenu par la suite. Si l'OL a tout de même su se rendre dans les derniers mètres adverses, il a sans aucun doute été trop bousculé pour un candidat au titre à domicile. Mais avec opportunisme, après une belle parade du gardien suédois Jonas Omlin pour repousser une tête à bout portant, Lucas Paqueta a su égaliser pour l'OL juste avant la pause (45e+1).

Même sans Andy Delort, remplacé par le jeune Elye Wahi qui perce en ce moment, le MHSC a continué à malmener les Lyonnais. Et c'est d'ailleurs le grand espoir montpelliérain, tout juste passé pro, qui, de façon opportuniste et en profitant d'une sortie hasardeuse d'Anthony Lopes, est allé redonner l'avantage à son équipe (66e). Rudi Garcia a fait réagir l'OL en faisant entrer Islam Slimani et Rayan Cherki, exquis en milieu de semaine contre Ajaccio (5-1). Mais le manque de réalisme, vu toutes les occasions gâchées, a été terrible.

Monaco menace l'OL

Mis sous pression par le PSG, vainqueur sans briller quelques heures plus tôt contre Nice (2-1), l'OL se retrouve donc sur la troisième marche du podium, à deux longueurs du leader et des Lillois (opposés dimanche à Brest). Il laisse surtout la possibilité à l'AS Monaco, qui affronte Lorient, de revenir à un petit point.

Ressucité la semaine passée à la suite neuf matchs sans victoire en championnat, Montpellier grimpe provisoirement à la 8e place. Michel Der Zakarian peut respirer.

JA