RMC Sport

OL-OM: Aulas en dit plus sur l’auteur présumé du jet de bouteille contre Payet

Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a publié un tweet pour présenter de nouveau ses excuses à Dimitri Payet, attaquant de l’OM visé par une bouteille, dimanche. Le dirigeant en dit plus sur l’auteur présumé des faits.

Jean-Michel Aulas s’est démultiplié pour tenter de circonscrire les incendies dimanche soir. Le président lyonnais a assisté aux premières loges à l’arrêt du match entre l’OL et l’OM après le jet d’une bouteille sur Dimitri Payet dès la 2e minute de jeu. Il s’est ensuite invité dans le débat sur la reprise ou non du match en assurant que l’arbitre, M.Buquet, était d’abord favorable à sa reprise avant de faire machine arrière. Ce que M.Buquet a démenti publiquement en expliquant avoir immédiatement demandé à ne pas reprendre la rencontre.

Il a aussi adressé ses excuses à Dimitri Payet à de nombreuses reprises sur Prime Vidéo, le diffuseur, sur RMC Sport mais également en conférence de presse. Le dirigeant lyonnais les a encore réitérées sur Twitter tard dans la soirée avant d’en dire plus sur l’auteur présumé des faits. "L’Olympique Lyonnais présente ses excuses à Dimitri Payet et l’OM pour cette agression inadmissible et lui souhaite un prompt rétablissement, a-t-il écrit sur le réseau social. L’auteur: un membre isolé ne faisant pas partie des Kop a été immédiatement identifié et remis à la justice."

Le supporter a été rapidement repéré avant d’être exfiltré par des stadiers du Groupama Stadium, sous la bronca des spectateurs situés à côté. "La bouteille lancée sur Dimitri a créé une situation incroyable, les services de sécurité ont tout de suite réagi puisque l'individu a été interpelé", avait confirmé le dirigeant lyonnais.

>> Suivez toutes les infos sur OL-OM EN DIRECT

Ce dernier a aussi regretté l’arrêt de la rencontre alors que la décision avait été prise de la reprendre. "On avait, avec le préfet, imaginé que le match pouvait reprendre et l'arbitre avait décidé de la reprise du match, a-t-il déclaré sur Amazon. Quand l'arbitre est revenu l'annoncer aux joueurs, il y a eu réaction extrêmement violente de la part de Marseille, qui ne comprenait pas et a exigé que l'arbitre aille prendre des nouvelles de Dimitri. (…) Une fois le retour au vestiaire, il y a eu un tel mouvement de violence de réaction que l'arbitre a demandé à revoir le préfet et a inversé sa décision. C'est pour cela que ça a été très long. Mais la décision est vraiment incompréhensible puisque tout le monde, et j'étais présent, l'arbitre prendre cette décision. A-t-il raison ou tort? Ce n'est pas à nous de juger. On est bien organisés ici sur le plan de la sécurité et l'auteur a été incarcéré, on pense que le match pouvait reprendre sans aucun problème."

NC