RMC Sport

OL-OM: qui va gagner le sprint pour la 3e place ? Une tendance forte se dégage...

Si Lyon a profité du faux pas de l’OM contre Montpellier (0-0)  pour chiper la 3e place aux Phocéens, la course au podium est loin d’être terminée pour les deux clubs "olympiques". Alors qu’il reste encore six journées à disputer en Ligue 1, qui gagnera le droit de participer à la Ligue des champions ?

Le titre et la deuxième place étant promis au PSG et à Monaco, la course à la 3e place du podium sera l’un des enjeux majeurs de cette fin de championnat. Depuis dimanche soir, c’est l’OL, victorieux de Metz (0-5) qui est sur le strapontin qualificatif pour le barrage de la Ligue des champions. L’OM, relégué en 4e position après son match nul contre Montpellier (0-0), est devancé à la différence de buts. Autant dire que la bagarre promet d’être très très chaude entre les deux clubs (le pronostic de l'After en vidéo est ici).

Le calendrier

Très légèrement favorable aux Lyonnais qui défieront successivement Amiens, Dijon, Nantes, Troyes, Strasbourg et Nice. L’OM a aussi un calendrier qui devrait lui permettre de glaner des points puisque les Phocéens affronteront Troyes, Lille, Angers, Nice, Guingamp et enfin Amiens au stade Vélodrome. Mais ils se déplaceront quatre fois contre trois pour les Lyonnais. A cela, il faut aussi ajouter la Ligue Europa puisque les joueurs de Rudi Garcia tenteront jeudi de se qualifier pour les demi-finale face au RB Leipzig. Cette fatigue physique et mentale pourrait avoir des répercussions en championnat (le pronostic de l'After est en vidéo ici).
Avantage OL

La dynamique

Elle est du côté des Gones qui viennent d’aligner trois succès de rang face à l'OM, Toulouse et Metz. Depuis sa victoire au Vélodrome, l’OL s’est remis sur de bons rails et vient donc de s’approprier la 3e place. A l’inverse, l’OM, en dépit d’un succès il y a une semaine à Dijon, semble marquer le pas depuis qu’il doit composer sans ses cadres, blessés.
Avantage OL

L'état de santé de l'effectif

Le gros point noir des Marseillais qui devront composer encore plusieurs semaines sans leur gardien Steve Mandanda. Si Rudi Garcia espère retrouver dès jeudi contre Leipzig Rami, Rolando et surtout Thauvin, rien n’indique qu’ils seront rétablis ou qu'ils seront à 100%. Côté lyonnais, l’équipe de Genesio semble plutôt bien s’accommoder de la blessure de Nabil Fekir, à l'image de la forme étincelante de Memphis Depay.
Avantage OL

La différence de buts

Et si les deux équipes terminaient le championnat avec le même nombre de points, comme à l’issue de cette 33e journée ? Cette hypothèse n’est pas à exclure. Elle pourrait faire les affaires des Lyonnais qui devancent aujourd’hui leur rival grâce à une meilleure attaque, une meilleure défense et donc un meilleur goal average (+33 contre +26).
Avantage OL

VIDEO - Ducrocq : "La course pour la 3ème place sera intéressante à suivre"

AB