RMC Sport

OL: Peter Bosz promet déjà un jeu "offensif et attractif"

Officiellement intronisé à la tête de l'OL, le nouvel entraineur néerlandais Peter Bosz a mis en avant sa "philosophie de jeu offensif et attractif", au cours de sa première conférence de presse.

Ses précédentes expériences, à l'Ajax Amsterdam puis au Bayer Leverkusen, nous l'avaient déjà montré: Peter Bosz est un entraineur offensif. Désormais à la tête de l'Olympique Lyonnais, le Néerlandais, qui a été présenté à la presse ce dimanche, a beaucoup insisté sur cette philosophie de jeu, qu'il espère mettre en application au plus vite dans le Rhône.

"J'aime les joueurs intelligents et techniques"

"J'ai une philosophie de jeu offensif et attractif, a tranché Bosz lorsqu'il a été interrogé sur son style. On joue pour les supporters." S'il espère pouvoir mettre en place ce jeu très vite, il indique quand même que tout dépendra "des joueurs avec lesquels on va jouer". "Je vais d'abord m'entrainer avec mes joueurs pour voir leurs qualités. Mais j'aime le foot offensif, les joueurs intelligents et techniques", a-t-il assuré.



"Ce n'est pas facile, mais c'est possible de jouer offensif et de gagner des titres, a-t-il renchéri plus tard dans la conférence de presse. Le plus important, c'est la défense dès la perte du ballon, sans ça on ne peut pas jouer offensif. Il faut une bonne organisation, équilibrée entre l'attaque et la défense. Il nous faudra du temps pour s'entraîner et l'appliquer." Dans cette optique, il pourrait notamment s'appuyer sur l'académie. "J'ai l'habitude de travailler avec des jeunes. S'ils ont des qualités, je n'ai pas peur de les faire jouer. Je sais que l'académie, ici, c'est important."

Le profil parfait pour Juninho

Les dirigeants lyonnais voulaient absolument un entraineur offensif pour cette nouvelle saison, après deux années de collaboration avec Rudi Garcia. C'est, entre autres, pour cela qu'ils ont approché Bosz. "Il aime bien le système offensif, jouer pour marquer des buts, a éclairé Juninho, le directeur sportif. La première chose dont il m'a parlé, c'est le travail à la perte du ballon, la réactivité... Si on trouve cet équilibre, on a tout pour faire des résultats."

"On a fait en sorte d'aller vers le profil d'entraineur le plus adapté à nos souhaits, a complété Jean-Michel Aulas. On voulait quelqu'un d'expérimenté, avec la capacité de faire jouer des jeunes, une référence offensive pour les médias et les groupes de supporters. Peter répondait à ce profil. J'avais le souvenir de lui à la tête de l'Ajax, qui nous avait causé 1000 soucis en demi-finales d'Europa League." Avec les préceptes de leur entraineur, les Amstellodamois avaient effectivement étrillé l'OL au match aller (4-1), il y a quatre ans.

Corentin Parbaud avec EJ