RMC Sport

OL: "Souci mental", "manque de combativité", le constat sans concession de Caqueret

En conférence de presse ce vendredi, Maxence Caqueret n'a pas fait dans la langue de bois au moment d'évoquer les difficultés lyonnaises cette saison. Pointés à une décevante 10e place, les Gones doivent réagir dimanche à Bordeaux.

Un constat clair. Sans langue de bois. Présent ce vendredi en conférence de presse, à deux jours de défier les Girondins de Bordeaux en clôture de la 17e journée de Ligue 1, Maxence Caqueret a mis des mots sur les difficultés rencontrées par l’OL depuis plusieurs semaines. "On a des manques mais on travaille bien pour corriger ces manques de combativité et de défense collective. On a perdu trop de points dans les dernières minutes des matchs. Ça peut être un souci mental. Il faut arrêter de se mettre en danger dans les fins de match. Il va falloir corriger ces erreurs, sinon on ne pourra pas monter au classement", a insisté le jeune milieu lyonnais.

"On se doit de donner plus"

Battus mercredi par Reims (2-1) à domicile, avec le but de la victoire inscrit par Hugo Ekitike au bout du temps additionnel, les Gones pointent à une décevante 10e place, qui ne correspond pas franchement à leurs ambitions européennes. Avec un match en moins (celui arrêté contre l’OM), certes, mais déjà à sept longueurs de la deuxième place. "On se doit de donner plus. Je crois qu'on n'a pas tout fait à 100%, c'est quelque chose qui pêche dans nos résultats. La chose la plus important est de se battre de la 1ere à la 90e minute ensemble. La tactique de Peter Bosz ? On a fait des bonnes choses sur ce schéma tactique dans certains matchs. Sur les derniers matchs, on l'assimile moins. Ce n'est pas un problème d'appréhension, c'est juste qu'on y arrive moins. Le talent ne suffit pas. On a une très belle équipe, ça ne suffit pas", a développé Caqueret, lucide sur le faible niveau de jeu affiché par son équipe.

"Il faut plus, il faut ajouter cette combativité et cette envie sur un match entier pour avoir des résultats, a-t-il appuyé. On a montré qu'on pouvait le faire et se battre à fond pour avoir des résultats en notre faveur." Gagner à Bordeaux, qui reste sur quatre matchs sans victoire (18e), serait déjà un bon début.

RR avec EJ