RMC Sport

OM : Abou Diaby "se sent bien" et veut suivre l’exemple de Lassana Diarra

Abou Diaby

Abou Diaby - AFP

Abou Diaby a pu suivre toute la préparation physique de présaison avec l’Olympique de Marseille. Content de sa condition physique, le milieu de terrain français veut enchaîner les matchs aux côtés de Lassana Diarra et porter l’OM.

Après quatre apparitions sous le maillot olympien la saison dernière, Abou Diaby veut prendre véritablement son envol avec l’OM. Titulaire face à Toulouse en ouverture de l’exercice 2016-2017, il devrait encore être aligné à Guingamp dimanche (15h00). En conférence de presse, l’ancien joueur d’Arsenal n’a pas caché sa satisfaction d’avoir pu suivre toute la préparation physique de présaison : « Ça faisait longtemps que ça ne m’était plus arrivé. (…) C’était quelque chose d’important pour moi. La préparation, dès qu’on la bâcle, la saison peut être compromise ».

A lire aussi >>> OM – Diaby: "J’ai besoin de me reconstruire"

« Du temps pour solder le passé »

Côté physique, aucun souci à signaler. « Je me sens bien. Je dois continuer à m’entraîner pour retrouver du rythme, et ça va venir tout doucement », assure Abou Diaby, qui n’imaginait pas mettre un terme à son bail marseillais après moins d’un an : « Ça me paraissait logique de continuer l’aventure. On a pris du temps pour solder le passé, guérir de toutes mes blessures. Un énorme travail a été fait. Je tiens encore à remercier le staff médical. J’espère pouvoir mettre tout ça à profit ». 

La dernière sélection de Diaby chez les Bleus remonte à septembre 2012. Fréquenter l’équipe de France fut « un honneur », mais le milieu de terrain ne s’enflamme pas : « Je sais d’où je viens, je sais tous les moments difficiles que j’ai passés. Je préfère y aller petit à petit. On verra ». Le simple fait de pouvoir s’entraîner régulièrement est déjà une victoire. « Tout ce que je demande, c’est que ça continue comme ça », insiste-t-il, même si la peur de la rechute guette toujours : « Jouer, c’est ce qui permet de lever toutes ces appréhensions et de me donner confiance. La clé est là : jouer ! ».

A lire aussi >>> OM : "Diaby, ça va faire mal", selon L.Diarra

Le come-back de Diarra « inspire » Diaby

Franck Passi croit en Abou Diaby. « C’est un joueur qui va monter en puissance », annonce l’entraîneur qui compte beaucoup sur son association dans l’entrejeu avec Lassana Diarra. « Ce devrait être un de nos points forts. Deux joueurs comme ça dans une équipe française… Ce n’est pas toutes les équipes qui en ont », ajoute-t-il. Diaby renchérit : « Sur le terrain, on a déjà joué ensemble. On a besoin de retrouver certains automatismes. C’est quelqu’un de très intelligent. Comme on se connaît très bien, on se comprend ».

Abou Diaby le confesse : il veut suivre l’exemple de Lassana Diarra, auteur d’un come-back tonitruant la saison dernière. « On a des cas plutôt similaires. Il n’a pas joué pendant 15 mois, moi un petit peu plus. Le fait qu’il ait pu revenir et retrouver un bon niveau, ça inspire », déclare le joueur formé à l’INF Clairefontaine. La possibilité de voir le capitaine marseillais s’en aller avant la fin du mercato effraie sur le Canebière. « C’est un joueur énorme. S’il s’en va, ce sera un énorme coup dur », prévient Passi.

A lire aussi >>> OM : Galatasaray souhaite attirer Lass Diarra (avec Chedjou en échange)

« Pas là pour faire de la figuration »

Malgré beaucoup de départs cet été, Abou Diaby croit en la force du groupe marseillais : « On a un effectif relativement jeune mais avec beaucoup de qualités. On a aussi des joueurs d’expérience. Le mixte des deux va créer une bonne dynamique et ça va se ressentir dans le jeu. J’en suis convaincu ».

« On n’est pas là pour faire de la figuration », martèle encore Diaby. Après le nul inaugural contre Toulouse, l’OM veut faire un bon résultat sur la pelouse guingampaise. Ce sera sans Henri Bedimo, Romain Alessandrini et Alphousseyni Sané, mais avec Florian Thauvin. Satisfait de la première apparition de Doria, qu’il a trouvé « costaud et serein », Franck Passi rappelle que « le mercato n’est pas fini ». Georges-Kevin Nkoudou est en partance pour Tottenham et des recrues défensives vont arriver. Et en attaque, c’est bien sur Bafétimbi Gomis que les espoirs reposeront : « Dans tous les clubs où il est passé, il a été un leader. Quand on l’a recruté, c’était pour ça aussi, pas que pour ses qualités de buteur ».

A lire aussi >>> Gignac demande à Gomis de "soulever" le Vélodrome

N.B