RMC Sport
en direct

OM en direct: Sampaoli aurait voulu que le match contre Galatasaray ne reprenne pas

Jorge Sampaoli

Jorge Sampaoli - AFP

Au lendemain du match nul concédé par l'OM en Ligue Europa contre Galatasaray (0-0), Jorge Sampaoli était en conférence de presse ce vendredi. Il a répondu aux questions des journalistes à deux jours de défier Lille en Ligue 1.

C'est fini pour Sampaoli

La conférence de presse de Jorge Sampaoli vient de se terminer. A retenir : l'entraîneur argentin aurait aimé que le match de Ligue Europa entre l'OM et Galatasaray (0-0) ne reprenne pas jeudi soir après les incidents en tribunes.

Sampaoli pas inquiet par les derniers résultats

"On manque un petit peu de finition, l'état d'esprit reste le même, c'est pourquoi je suis serein. On va retrouver le bon chemin si on reste comme ça. On a quasiment une équipe neuve, c'est une réalité. On a fait une équipe nouvelle. Je suis tranquille même si cette profession est très exigeante. On doit insister sur notre idée de jeu. On doit continuer, c’est plus facile de baisser les bras et d’abandonner un projet mais c’est à nous au contraire d’insister et ne rien lâcher."

Sampaoli sur la perspective d'un Mondial tous les deux ans

"La Coupe du monde est un spectacle très suivi. Si ça ne touche pas les championnats et si c'est bien organisé, pourquoi pas. On pourrait mettre les qualifications sur un mois. Mais ça ne doit pas toucher l'intégrité des joueurs, des périodes de repos sont nécessaires. Là on a des joueurs qui vont revenir de sélection un jour avant notre prochain match... Il faut réussir à protéger toutes les parties. Si on peut ajouter des compétitions sans tout bousculer, et sans plus de fatigue, pourquoi pas."

Sampaoli aurait voulu que le match OM-Galatasaray ne reprenne pas après les incidents

"Plus que la peur d'un possible huis clos, on se demande surtout pourquoi autant de personnes faisant autant de kilomètres (pour venir au stade, ndlr) ont provoqué ce genre d'incidents (lors du match OM-Galatasaray), c'est plutôt étrange. Le plus juste serait d'avoir des sanctions exemplaires contre les incidents violents. Le match aurait dû être arrêté hier, il n'aurait pas dû continuer. Sinon on montre que les violences font partie du jeu. On parle de bombes agricoles, d'insultes. Il faut des mesures très fortes sinon on peut se poser la question : ce genre d'incidents est-il plus important que le jeu ? C'est une honte ce qui s'est passé hier."

Sampaoli sur Gerson

"Pour nous Gerson a la qualité pour jouer à plusieurs postes, son meilleur poste c'est sûrement d'organiser le jeu depuis l'axe. Il a montré un bon niveau ici, il a d'ailleurs été appelé en sélection, ce n'est pas facile. On lui demande de plus participer au jeu et de s'adapter au rythme de la Ligue 1 pour qu'il puisse faire des différences. On doit être plus exigeant avec un joueur comme Gerson", explique Sampaoli, qui estime qu'il a aussi sa part de responsabilité dans le début de saison en demi-teinte de Gerson.

Sampaoli sur Alvaro

"Balerdi avait joué deux matchs de suite, c'est pour ça qu'on a fait des changements. Alvaro a fait un bon match jeudi. Concernant les gardiens, on cherche toujours une solidité. C'est pareil pour tous les postes, on essaie de trouver la meilleure formule possible."

Sampaoli sur les ambitions de l'OM

"Cela nous motive de voir que plusieurs équipes reviennent et vont de mieux en mieux, comme Lille. On a profité de la "confusion" du début de saison chez certains concurrents, mais il va falloir faire un pas en plus maintenant, on doit éviter certaines erreurs, notamment à la construction. On a été supérieurs au Lokomotiv et à Galatasaray, mais on n'a pas réussi à gagner. On doit continuer à croire en nos idées."

Sampaoli sur le retour de Milik

"C'est un joueur différent de Bamba Dieng par exemple, qui lui préfère jouer dans le dos de la défense. Il y aura des relations différentes avec Milik, qui est plus un buteur. Ça va modifier un petit peu la relation des joueurs offensifs, c'est ce qu'on va essayer d'approfondir dans les prochaines semaines."

Sampaoli est arrivé en conférence de presse

Il revient sur le nul de l'OM (0-0) contre Galatasaray. "Il y a une accumulation de fatigue, les stats le montrent. L'équipe fait beaucoup d'efforts, on a peu de temps pour récupérer. On a déjà un nouveau défi ce week-end contre Lille, on mettra la meilleure équipe possible."

C'est fini pour Harit

Place à Jorge Sampaoli dans quelques instants.

Harit : "Je me dois de changer"

"J'ai eu des "délires" de jeunesse, toute bonne chose a un fin, je suis papa de deux enfants, je me dois de changer. Si je ne change pas en étant papa, c'est qu'il y a un petit souci... Je me sens bien."

Harit sur le match contre Galatasaray

"Les équipes défendent très bas contre nous, mais ce n'est pas une excuse. C'est plus difficile de trouver les espaces, mais c'est à nous de faire le nécessaire pour marquer."

Harit sur les choix de la sélection marocaine

"La sélection ? Je n'ai pas grand chose à dire, je respecte les choix du coach (Vahid Halilhodžić) qui ne me sélectionne plus quelques temps. Je suis vraiment concentré sur l'OM. Je n'écoute pas trop ce que dit le sélectionneur..."

Harit sur son style de jeu

"Le coach nous demande d'aller chercher le un-contre-un, de provoquer l'adversaire. J'ai encore énormément de points à travailler, notamment la finition. On a un coach qui connaît nos qualités, il nous demande de faire ce qu'on aime, c'est plus facile à assimiler."

Harit sur sa fierté de jouer pour l'OM

"N'importe quel footballeur connaît l'OM, c'est un des plus grands clubs de France et d'Europe. Je connaissais déjà quelques joueurs. Je suis très content d'être ici, c'est une fierté pour moi de porter les couleurs de l'OM."

Harit sur le choc contre Lille

"On y va pour gagner. On connaît la qualité de cette équipe mais on ne va pas se cacher. On doit prendre conscience que les matchs ne vont pas être faciles, on a envie avant la trêve de partir avec un bon moral en sélection."

Harit sur la philosophie de Sampaoli, "un kif"

"C'est clair qu'on a un style très offensif. Pour nous, en tant que milieu ou attaquant, c'est un kif ! On a envie d'être proche de la surface, jouer de cette manière ce n'est que du plaisir. Il faut que je me projette un peu plus pour finir les actions et marquer des buts."

Harit sur sa forme physique

"J'ai vite été mis dans le bain. J'ai vite joué contre Monaco. Physiquement je suis bien. Je n'ai aucun doute sur le fait de retrouver mon niveau dans quelques matchs."

Harit sur le retour de Milik

"On sait tous ce qu'il peut nous apporter, c'est un grand attaquant, un bon point de fixation à l'aise dans le jeu. On est très contents de son retour."

Harit sur la rotation

"On a un groupe de 22-23 joueurs de très grande qualité. On est des compétiteurs, mais il faut être lucide et penser au collectif. C'est normal d'avoir un turnover, surtout au vu des matchs qui arrivent dans les prochaines semaines."

Harit pas du tout inquiet

"Le plus dur c'est de marquer dans le football, de se créer des occasions. On arrive à s'en créer énormément, il nous manque une petite réussite. Mais il n'y a pas d'inquiétudes à avoir. Avec plus de chance on pouvait gagner contre Galatasaray avec deux-trois buts d'écart."

Harit sur les incidents en Ligue 1

"Quand on est sur le terrain, on ne calcule pas vraiment ce qui se passe en tribunes. C'est clair qu'on préfère que ça se passe bien. Un huis clos serait pénalisant pour nous et les supporters."

Harit sur le match contre Lille

"Je ne vois pas pourquoi on aurait la pression. On est quand même 3es de Ligue 1 avec un match en moins. Aucune pression. On a juste à faire le travail."

Harit sur ses débuts avec l'OM

"J'ai été performant lors de mes deux premiers matchs. Ma préparation a été un peu décalée. Je sais que je ne suis pas encore à 100% mais je ne m'inquiète pas, on bosse bien. Je vais être à mon meilleur niveau dans les prochaines semaines."

Harit est arrivé en conférence de presse

Il revient pour commencer sur le nul contre Galatasaray (0-0). "On aurait préféré prendre les trois points, mais on a fait un gros match avec énormément d'occasions. On va se contenter de ce point. On est déçus mais pas abattus", explique le milieu marseillais.

Sampaoli et Harit en conférence de presse

La conférence de presse de l'OM doit démarrer dans quelques instants.

OM-Galatasaray: après son clash avec Saliba, Diagne donne rendez-vous au retour

Mbaye Diagne (29 ans), attaquant de Galatasaray, a donné rendez-vous aux joueurs de l'OM pour le match retour après des duels houleux, dont le sien avec le défenseur William Saliba, jeudi soir en Ligue Europa.

OM-Galatasaray: cinq interpellations et quatre policiers blessés

Le match de Ligue Europa entre Marseille et Galatasaray a été stoppé quelques minutes jeudi en première période, en raison de jets de fumigènes et de projectiles en tribunes. Cinq interpellations ont eu lieu au Vélodrome.

OM-Galatasaray: Van Aanholt se moque violemment de Guendouzi

Patrick Van Aanholt, arrière gauche de Galatasaray, a poursuivi son embrouille avec Mattéo Guendouzi sur les réseaux sociaux en se moquant notamment de la coupe de cheveux du milieu de terrain marseillais, avec lequel il s’est sévèrement accroché, jeudi.

OM-Galatasaray: de gros regrets pour Marseille, accroché dans un match tendu

Nouvelle contre-performance pour Marseille. Quatre jours après avoir subi face à Lens (3-2) leur première défaite de la saison, Dimitri Payet et sa bande ont dû se contenter d’un nul ce jeudi au Vélodrome contre Galatasaray (0-0) en Ligue Europa. Déjà tenus en échec par le Lokomotiv Moscou (1-1) il y a deux semaines, les voilà scotchés à la troisième place de leur groupe.

Bonjour à tous !

Au lendemain du match nul concédé par l'OM en Ligue Europa contre Galatasaray (0-0), Jorge Sampaoli sera en conférence de presse ce vendredi à partir de 13h30. Il répondra aux questions des journalistes à deux jours de défier Lille en Ligue 1. A suivre sur RMC Sport.

RMC Sport