RMC Sport

OM - Eyraud: "Payet est juste l’un des vingt meilleurs joueurs du monde"

Invité exceptionnel de l’émission Team Duga sur l’antenne de RMC ce jeudi, le président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud, s’est réjoui du retour de Dimitri Payet sur la Canebière. Et n’a aucun doute sur la valeur de sa nouvelle star.

Les toutes dernières traces de Dimitri Payet ont disparu de West Ham. Pas grave… l’OM est bien prêt à vibrer à chaque prise de balle de l’international. Son président en tête. « On pouvait améliorer notre côté gauche, a confié Jacques-Henri Eyraud pour justifier le transfert dans l’émission Team Duga ce jeudi sur RMC. On s’est dit qu’avec Dimitri, avec Patrice Evra, il y avait une formidable façon d’améliorer les choses. »

« L’un des meilleurs joueurs du monde revient en France »

Car, d’abord, la motivation du joueur était indéniable. « On regarde s’il adhère au projet et s’il aime Marseille, a ainsi listé Jacques-Henri Eyraud sur l’antenne de RMC. S’il a envie de contribuer et devenir un joueur de l’OM et, pour le coup, c’était extrêmement clair, il avait gardé un très bon souvenir et il avait, pour plusieurs raisons, envie d’y venir. »

Alors, l’OM a pu dépenser ce qu’il voulait pour son joueur. « Je suis effaré qu’on puisse faire la fine bouche quand l’un des meilleurs joueurs du monde revient en France et à Marseille, a insisté le président de l’OM. C’est quelqu’un qui rend les gens meilleurs, un excellent tireur de coups de pied arrêtés, qui a l’intelligence du jeu en lui, c’est quelqu’un qui sort d’un Euro exceptionnel, c’est juste l’un des vingt meilleurs joueurs au monde ! »

A lire aussi >> OM-OL, en vidéo: le Vélodrome ovationne Payet pour son retour

« Est-ce qu’on a payé trop ? »

« On va faire la fine bouche par rapport à ça !? Quant au prix, laissez-nous payer le prix qui nous semble justifié pour attirer quelqu’un comme Dimitri Payet, a affirmé avec conviction le dirigeant olympien. Si vous regardez la valeur du top 20 ou top 30 mondial et si vous regardez la position où joue Dimitri, ce sont des joueurs dont les transferts tournent autour de quarante-cinq, cinquante millions d’euros. Est-ce qu’on a payé trop ? Si vous le pensez, libre à vous mais je pense qu’on a eu une politique très rigoureuse, on savait extrêmement bien ce qu’on était prêt à payer, jusqu’où on voulait aller et on ne voulait jamais aller au-delà de tout ça. »

A lire aussi >> OM: Payet "a eu des frissons"

Un bras de fer ? Pas vraiment la méthode de l’OM

Pour permettre le transfert, Dimitri Payet a lui aussi dû y mettre des siens. Quitte à aller jusqu’au bras de fer avec West Ham. Visiblement, cela ne devrait pas arriver à l’OM. « Si un joueur engage un bras de fer sur des bases que nous jugeons injustifiées, nous ferons tout ce qu’il est possible de faire pour défendre l’intérêt du club », a ainsi réagi à ce sujet Eyraud dans Team Duga ce jeudi.

Et, plus spécifiquement, s’il s’agissait de Dimitri Payet ? « Je ne suis pas dans les hypothèses et les conjectures, a préféré esquiver le président. Qui que ce soit devant moi, manager, joueur, dirigeant, je défendrai l’intérêt de mon club. »

A lire aussi >> Les fans de West Ham invités à ramener leurs maillots de Payet

Fl.P.