RMC Sport

OM: Garcia a haussé le ton dans le vestiaire

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OM, a haussé le ton après le match contre Angers ce samedi (2-2), dans le vestiaire. Il n’a pas apprécié le manque d’humilité de son équipe. Et il l’a fait savoir.

"Le staff était en colère, les joueurs étaient en colère, tout le monde était en colère." Valère Germain, le seul Olympien à s’être arrêté en zone d’interviews samedi après OM-Angers, a reconnu que l’ambiance dans le vestiaire était forcément pesante après ce match nul. "Mais pas plus que lors d’autres contre-performances", précisait l’attaquant phocéen. 

En fait, c’est surtout Rudi Garcia qui a haussé le ton après la rencontre. L’entraîneur olympien a comme d’habitude attendu que tous ses joueurs soient dans le vestiaire pour prendre la parole. Et tancer ses troupes, fustigeant surtout l’attitude de son équipe après la demi-heure de jeu. 

"On se relâche... et au final, on se liquéfie !"

"A 2-0, vous avez cru que c’était fini et que le match était plié !", a lâché le coach de l’OM. "On se relâche, on oublie de jouer simple, chacun fait son cinéma, et au final, on se liquéfie !" a poursuivi, en substance, Rudi Garcia, qui a prévenu son groupe que le seul moyen d’effacer ce match nul sera d’aller s’imposer à Bordeaux. "L’OM n’y a pas gagné depuis plus de 40 ans ! (Depuis 1977 précisément, ndlr) Vous n’aurez pas d’autre choix que de briser cette série." 

Une baisse de régime qui pose question...

Beaucoup de frustration et d’incompréhension dans le vestiaire, donc. Certains joueurs s’interrogeaient samedi soir et ce dimanche sur la baisse de régime que la plupart d’entre eux ont ressenti dès la première période. Surprenant, au sortir d’une trêve internationale et alors que l’OM ne joue qu’un seul match pas semaine depuis belle lurette.

Rudi Garcia a accordé un jour de repos à ses joueurs. Reprise de l’entraînement ce lundi.

Florent Germain