RMC Sport

OM: Larguet en dit plus sur l'indisponibilité de Milik et d'Alvaro

Nasser Larguet s’est présenté face à la presse ce mardi à la veille du déplacement de l’OM à Auxerre en Coupe de France. L’entraîneur marseillais a confirmé les forfaits d’Arkadiusz Milik et Alvaro Gonzalez pour les deux prochains matchs.

Avec une seule victoire lors de ses onze derniers matchs, l’OM traverse une période très compliquée depuis la mi-décembre. Le club phocéen tentera d’inverser la tendance ce mercredi à Auxerre pour son entrée en lice dans la Coupe de France (14h45). Un duel contre une belle équipe bourguignonne que ne vivra pas Alvaro Gonzalez. Sorti blessé lors du Classique perdu contre le PSG (0-2), le défenseur espagnol souffre du genou après un duel contre Neymar.

"Pour Alvaro Gonzalez c’est moins grave que l’on ne pensait. C’est positif, a expliqué l’entraîneur intérimaire de l’OM ce mardi en conférence de presse. C’est un garçon avec un tel tempérament qu’il m’a proposé de jouer mercredi. Je ne veux pas hypothéquer sa santé ni sa présence dans les futurs matchs."

Larguet: "Me passer d’Alvaro et Milik pour les deux matchs qui viennent"

Pas de risque pour Alvaro et du repos pour Arkadiusz Milik. Buteur mais sorti en cours de match lors du nul contre Lens (2-2), le Polonais sera préservé à Auxerre puis lors du voyage à Bordeaux ce dimanche en Ligue 1.

"C’est la même chose pour Arkadiusz Milik. Il se dit disponible pour le match contre Bordeaux, a poursuivi Nasser Larguet. Je préfère me passer d’Alvaro et Milik pour les deux matchs qui viennent et qu’ils soient présents à partir de la semaine prochaine. Je préfère avoir des garçons qui soient prêts et en pleine possession de leurs moyens. La même chose pour Jordan Amavi."

Absent depuis la mi-décembre, le défenseur de 26 ans soigne toujours un pépin musculaire. Et le technicien franco-marocain de décrypter sa relation avec le latéral gauche.

"Jordan Amavi est un garçon que j’aime beaucoup, il a beaucoup de tempérament, a encore précisé Nasser Larguet. Il travaille dur. Aujourd’hui, on peut avoir l’espoir de peut-être le voir avec nous sur le terrain dès la semaine prochaine."

Jean-Guy Lebreton Rédacteur