RMC Sport

OM: le message de Villas-Boas à Payet, après l'avoir mis sur le banc

Remplaçant au coup d'envoi ce mercredi face à Montpellier en Ligue 1, Dimitri Payet est sorti du banc pour offrir la victoire à l'OM (3-1), apparu revanchard vis-à-vis d'André Villas-Boas. La réaction du milieu offensif phocéen n'a pas dérangé le technicien portugais.

André Villas-Boas a procédé à un choix fort dans sa composition d’équipe pour la rencontre ce mercredi face à Montpellier: Dimitri Payet a commencé sur le banc, laissant sa place dans le 11 à Nemanja Radonjić. Un coup tactique payant finalement pour le Portugais puisque l'OM s'est imposé (3-1) lors de cette 18e journée de Ligue 1... et les deux joueurs ont marqué.

En conférence de presse après la rencontre, Villas-Boas a assuré que le choix de mettre Dimitri Payet sur le banc ne signifiait pas forcément grand-chose. "On a testé Radonjic cette fois, rien de grave avec Dimitri. Il n’était pas très satisfait mais il est entré avec un bon état d’esprit, en marquant un but, s'est félicité Villas-Boas. Il sait qu'il est très important pour nous. Je veux qu'il continue à avoir le même niveau que celui qu'il avait eu la saison dernière, le meilleur je pense pour lui à l'OM."

"Son but va l'aider"

Au moment de son très joli but d'une frappe du droit en fin de match (80e), donnant l'avantage à l'OM, Dimitri Payet a eu une réaction en direction du banc de touche phocéen.

"Oui, il était un peu énervé parce que c'est un joueur important. C'est une décision toujours dure pour lui. Il va continuer à travailler, son but va l'aider. Sa capacité à faire la différence est claire. Mais je n'ai rien à dire de plus, ne s'est pas formalisé Villas-Boas. Je suis là pour l'aider à avoir son meilleur niveau."

Si Valère Germain a inscrit le dernier but de la soirée, l'OM est reparti de l'avant en ce début d'année, confortant sa place dans le top 5, avec toujours deux matchs de retard. Dimitri Payet et ses coéquipiers ont désormais quelques jours pour se reposer, avant un déplacement à Dijon ce samedi (21h), puis le Trophée des champions mercredi prochain (21h) face au PSG.

GL