RMC Sport

OM: les conseils de Tapie à McCourt

Bernard Tapie

Bernard Tapie - AFP

Dans les colonnes de L’Equipe, Bernard Tapie a estimé que les dirigeants de l’OM devraient frapper plus fort et rapidement que prévu pour se hisser parmi les cadors européens.

Bernard Tapie ne s’est pas contenté de conseiller le PSG pour franchir un palier en Ligue des champions. Dans les colonnes de L’Equipe, l’ancien président de l’OM s’est également inquiété des ambitions du nouveau propriétaire du club phocéen, Frank McCourt pour les prochains marchés des transferts.

A lire aussi >> Tapie : "Le PSG a besoin d’un très, très grand manager"

« Cet hiver, c’était un recrutement marketing »

« L’OM va terminer cinquième, au pire sixième. C’est cet été que les nouveaux dirigeants vont être attendus et ne devront pas se rater, prévient Tapie. McCourt a annoncé vouloir investir 200 millions sur quatre ans. Avec ça, on n’est pas au niveau des meilleurs d’Europe. Soit son investissement est réalisé sur deux ans, soit il devra remettre un petit peu. Cet hiver, c’était plus un recrutement marketing pour toucher le cœur des supporters, leur prouver qu’ils étaient capables de ramener une star. »

A lire aussi >> McCourt: "On veut faire venir des grands joueurs à l'OM"

Pour l’actuel patron de La Provence, le dirigeant américain a surtout voulu faire plaisir aux supporters cet hiver avec sa première salve de recrutements (Dimitri Payet, Morgan Sanson, Gregory Sertic et Patrice Evra).

A lire aussi >> OM: Adidas ne sera plus l'équipementier du club

« Pas certain que ce soit la meilleure méthode »

« Oui, Payet est un vrai renfort, mais quand tu as une équipe supérieure à celle d’aujourd’hui, estime Tapie. Quand tu n’as que lui comme international confirmé et que son acquisition représente 80% de tes dépenses… Je ne suis pas certain que ce soit la meilleure méthode. Une équipe, ce n’est pas trois stars avec des joueurs moyens à côté. Une équipe ne se juge pas sur les trois meilleurs mais sur les cinq moins bons. »

A lire aussi >> Thauvin, Payet, Aurier... les trophées décalés de la 29e journée de Ligue 1

JBi