RMC Sport

OM - Michel : "Je ne me sens pas menacé"

Michel, l'entraîneur espagnol de l'OM

Michel, l'entraîneur espagnol de l'OM - AFP

Avec onze matches de suite sans victoire à domicile en championnat, dont le dernier ce dimanche après-midi contre Saint-Etienne (1-1), Marseille navigue à bonne distance du podium. De quoi menacer l’avenir de Michel dans le club phocéen ? L’intéressé préfère balayer la question.

Et un match de plus qui fait… onze. Sur les onze dernières rencontres de championnat au Vélodrome, l’OM n’en a pas remporté un seul. Une sale série à domicile qui empêche les Phocéens (onzièmes avec cinq points de retard sur le troisième) de se rapprocher du podium. Au point de menacer l’avenir de Michel sur la Canebière ? Interrogé sur le sujet à l’issue du match nul arraché dans les arrêts de jeu ce dimanche contre Saint-Etienne, l’intéressé a lancé une réponse claire.

« Non, je ne me sens pas menacé, a expliqué le technicien espagnol. Je pense à faire mon boulot et à aller de l’avant. C’est vrai que ça me fait mal pour tous les efforts déployés par mes joueurs. Le ballon semble toujours tourner contre nous. Mais l’entraîneur n’est pas important. Ce sont les joueurs qui le sont et l’entraîneur doit faire le maximum pour les mettre dans les meilleures dispositions. Ma vie sportive n’a jamais été facile mais je continue à aller de l’avant. »

« Les situations se répètent »

S’il reconnaît que son club « a traversé beaucoup de difficultés cette saison », Michel opte pour un discours où le fatalisme semble gagner du terrain. « Tout ce que nous avons vu ce soir n’est pas nouveau, rappelle-t-il. Nous créons du jeu, nous sommes proches de marquer, nous revenons dans le match comme contre Lille (1-1 en égalisant aussi dans les arrêts de jeu, ndlr), on se bat jusqu’au bout et il y a beaucoup de courage. Mais les situations se répètent. »

la rédaction avec F.Ge. à Marseille