RMC Sport

OM - Michel : pas de nouvelles, bonne nouvelle !

Sur la sellette après le lourd revers concédé à domicile face à Rennes (5-2) lors de la dernière journée, Michel devrait toutefois être sur le banc de l’OM ce dimanche à Bastia (17h). Le technicien espagnol prépare en tout cas ce match comme d’habitude.

L’hypothèse avait sérieusement pris du plomb dans l’aile après la lourde défaite au Vélodrome face à Rennes (5-2), le 18 mars dernier. Mais Michel devrait, sauf retournement de situation de dernière minute, être sur le banc de l’OM ce dimanche à Bastia (17h), dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1. Plusieurs indices portent en tout cas à le croire.

Ce mercredi, en fin de matinée, il a dirigé l’entraînement comme à son habitude. La préparation du match contre Bastia a donc commencé avec le retour des internationaux et il semble hors de question de tout chambouler maintenant. Michel, sous contrat jusqu’en juin 2017, est d’ailleurs annoncé vendredi en conférence de presse, comme avant chaque match de son équipe.

Un feuilleton alimenté par les dirigeants ?

Certaines voix au sein du groupe marseillais commencent aussi à s'élever pour reconnaître que poursuivre l’aventure avec Michel est le moins pire des scenarii, puisqu’il ne reste que deux mois avant la fin du championnat et que la relégation reste quand même très hypothétique (l’OM est 12e à six points du Gazélec Ajaccio, premier relégable). De plus, Marseille joue son prochain match à l'extérieur, où il réussit bien mieux qu'au Vélodrome.

Même s’il n'y a pas de confirmation officielle de Margarita Louis-Dreyfus ou de Vincent Labrune, le fait qu'aucune annonce n'ait été faite à ce jour est donc le signe évident que Michel sera sur le banc marseillais à Bastia. Le feuilleton aura en tout cas duré toute la trêve internationale, alimenté par la théorie que la propriétaire du club devait valider ou non le licenciement de son entraîneur, demandé par Labrune et estimé entre 1,5 et 2 millions d’euros. Si les dirigeants de l'OM avaient voulu détourner l'attention vers leur coach pour éviter d'apparaître en première ligne après les tensions liées à OM-Rennes, ils ne s'y seraient pas pris autrement...

la rédaction avec F.Ge et YP