RMC Sport

OM-OL: Payet se lâche sur Garcia juste avant les retrouvailles

Dimitri Payet s’est lâché ce vendredi en conférence de presse, à deux jours du choc OM-OL au Vélodrome. Le Marseillais a durement critiqué Rudi Garcia, son ancien entraîneur, passé du côté lyonnais il y a trois semaines.

Dimitri Payet a choisi d’envoyer de gros tacles à Rudi Garcia. Trois semaines et demie après la nomination surprise à l’OL de l’ancien entraîneur de l’OM, le Marseillais l’a durement critiqué en conférence de presse ce vendredi. En rappelant qu’il parlait très mal des Lyonnais il y a seulement quelques mois, qu’ils ne sont pas quittés en bons termes et qu’André Villas-Boas, son nouveau coach, parle avec le cœur et ne fait pas de la langue de bois.

"Ça fait bizarre de le voir dans le camp d'en face. Il y a quelques mois, quand on recevait Lyon, il avait eu une causerie sur les joueurs lyonnais, les supporters lyonnais, le président lyonnais... Ça fait bizarre qu'il postule pour ce club trois mois après... Mais bon... Il ne faut pas qu'on commence à mettre nos sentiments dans un match comme ça, ça pourrait nous faire déjouer. Il faudra qu'on mette ça dans un coin de notre tête pour s'en servir pour se booster, mais il ne faut pas qu'on déjoue. Ce qu'il avait dit ? Je n'irai pas dans le détail, mais on va dire que je n'aimerais pas qu'il parle de nous comme ça", a commencé par expliquer Dimitri Payet.

Payet: "Des moments plutôt chauds, une communication qui ne passait plus, des prises de tête"

Quant aux souvenirs de Dimitri Payet avec Rudi Garcia, "c'est mitigé", a avoué le Marseillais. "Je n'oublie pas l'année de la Coupe d'Europe. Mais ce fut difficile après et nos rapports se sont détériorés. Je ne l'oublie pas non plus. Je parle de mon cas personnel. Il y a eu des moments plutôt chauds, une communication qui ne passait plus, des prises de tête. J'ai un caractère assez fort, ça n'aidait pas non plus. On ne s'est pas séparés en bons termes on va dire." Pourrait-il, lui, passer de l'OM à l’OL en trois mois ? "Je ne pense pas", a répondu Dimitri Payet.

Enfin, Dimitri Payet a fini d’attaquer Rudi Garcia en jugeant les différences avec son successeur, André Villas-Boas. Surtout le discours beaucoup plus franc du second. "Ce sont deux façons de voir le football. Ils sont très différents. Là on essaie d'avoir la possession, d'attaquer, de presser haut et de récupérer au plus vite. La différence la plus flagrante, c'est qu'on a aujourd'hui un coach qui parle avec son coeur, qui dit les choses, qui parle "français", qui n'essaie pas de faire de la langue de bois. Il répond aux questions, même sur des sujets sensibles. C'est un peu la différence avec l'ancien (coach)." Averti de la teneur des propos de Dimitri Payet pendant sa propre conférence de presse, Rudi Garcia a préféré ne pas répondre.

LP avec RR et FGe