RMC Sport

OM: Payan s'explique sur la vente du stade Vélodrome, après avoir vu McCourt

Le maire de Marseille Benoît Payan a rencontré le propriétaire de l’OM Frank McCourt, dont il attend la prochaine visite avec impatience, notamment pour évoquer la vente du Stade Vélodrome.

Frank McCourt a entamé sa tournée de réconciliation à Marseille. Pour renouer le dialogue avec les supporters, et rencontrer les élus de terrain qui avaient pris position au plus fort des tensions, à la fin du mandat de Jacques-Henri Eyraud. Le propriétaire de l'OM, arrivé lundi à l'aéroport de Marignane à bord d'un vol privé, a été reçu à l'hôtel de ville, en compagnie de Pablo Longoria, le nouveau président du club.

Avec le maire de la ville, Benoît Payan, les deux hommes ont échangé sur tous les sujets. Enfin, presque, puisqu'il n’a, semble-t-il, pas été question directement du stade Vélodrome, même si le maire de la cité phocéenne a bon espoir d’accueillir à nouveau Frank McCourt très prochainement.

"On reviendra sur ce sujet, il va revenir, a indiqué à l’édile dans l’émission Top of the foot ce lundi sur RMC. Il est là jusqu’à la fin de la semaine, il va revenir assez rapidement, et on aura l’occasion de mettre cartes sur table à ce moment-là." En attendant le prochain voyage de l’homme d’affaires américain à Marseille, Benoît Payan est revenu sur sa volonté exprimée de vendre le stade Vélodrome, qui lui "coûte trop d’argent".

Payan ne demande qu'à être convaincu

"J’ai indiqué à plusieurs reprises que je voulais vendre le stade mais que je ne le vendrai qu’à l’Olympique de Marseille et à partir du moment où je serai sûr du projet. Le stade, il ne va pas s’envoler. Il est hors de question que ce soit le stade Qatar Airways ou Panzani demain. Moi, je suis né dans le stade. D’ailleurs, on n’a pas besoin d’être né à Marseille pour comprendre l’attachement qu’on a avec ce stade. Il fait partie de ma vie, de notre histoire, de l’histoire de cette ville. Le montage financier actuel fait que ça coûte des millions et des millions d’euros à tous les Marseillais. Les contribuables marseillais sont les seuls en France à payer. Je veux donner à ce club les moyens de cette ambition. Il n’y a pas de grand club qui n’est pas propriétaire de son stade. A terme, si je suis convaincu du projet, de l’actionnaire, qu’il va mettre des sous sur la table, alors oui je le vendrai."

A la suite d'une période de mauvais résultats et de profondes tensions entre la direction et les supporters, le propriétaire de l’OM Frank McCourt a procédé vendredi à un grand chambardement à la tête du club phocéen. Il a évincé le président Jacques-Henri Eyraud, le remplaçant par le directeur sportif espagnol Pablo Longoria, et a annoncé la nomination au poste d'entraîneur de l'Argentin Jorge Sampaoli, attendu pour sa part mardi matin à Marseille.

QM