RMC Sport

OM: quand Aldridge a essayé de recruter Messi par erreur à Manchester City

Paul Aldridge, nouveau conseiller de l’OM, a tenté de recruter Lionel Messi en 2008 alors qu’il était en poste à Manchester City. Le résultat d’une incompréhension racontée fin décembre par un ancien dirigeant du club anglais.

L’histoire est sortie le 25 décembre dernier. Mais à l’époque, Paul Aldridge n’avait pas encore été nommé comme conseiller de l’OM. En 2008, le dirigeant anglais a bien failli recruter Lionel Messi, par erreur. Garry Cook, alors directeur exécutif de Manchester City, a raconté au site The Athletic les coulisses de cette offre inattendue dans un contexte hors de contrôle au club. 

En 2008, alors qu’un fonds d’investissement d’Abu Dhabi s’active pour racheter le club, l'ancien propriétaire, Thaksin Shinawatra est encore aux commandes, avec son numéro 2 Pairoj Piempongsant. Avec la prise de contrôle imminente, le club cherchait donc à entamer un recrutement ambitieux mais sans véritable ligne directrice. C’est dans ce contexte tangent que s’est déroulé un drôle d'appel téléphonique entre Pairoj Piempongsant et le duo Garry Cook-Paul Aldridge, alors directeur des opérations. 

"Very messy, messy, it's getting messy" 

"Pairoj Piempongsant bouillait, resitue Cook à The Athletic. Le téléphone était sur la table et il parlait à Paul Aldridge, qui avait eu des problèmes à West Ham (à cause des transferts de Carlos Tevez et Javier Mascherano, ndlr) et faisait également partie du monde de Thaksin. Alors imaginez la scène. Il y a Paul avec son accent londonien: "Pairoj, tu dois me dire ce que nous faisons, ça devient hors de contrôle". Pairoj était allongé sur une chaise longue, se faisait masser et criait: 'Oui, oui, c’est le bordel, vraiment le bordel!'" En version originale: "very messy, messy, it's getting messy." 

"Cela a été compris comme: nous devons recruter Messi"

"Quelque chose s'est perdu dans la traduction et cela a été (mal) compris comme 'nous devons recruter Messi'." Après un moment d’incompréhension, Cook et Aldridge se sont exécutés en formulant une offre de 80 millions d’euros, énorme à l’époque, à Barcelone pour recruter la star argentine. "Paul est venu me voir après: 'Garry, cela devient confus, je ne sais pas ce que nous sommes de train de faire'. J'ai dit: 'Faisons l'offre et voyons où ça nous mène'."

"Vous êtes fou?"

L’information s’est rapidement propagée jusqu’aux oreilles de patron de la Premier League, Dave Richards. "Dave Richards m'a appelé le lendemain: 'Garry, avez-vous fait une offre pour Lionel Messi? Soixante-dix millions de livres? Vous êtes fou?" Evidemment, l’offre a été repoussée par le FC Barcelone et Messi, depuis, a remporté six fois le Ballon d’or.

Aldridge, lui a été nommé à Marseille par Jacques-Henri Eyraud, qui a précisé son rôle, mercredi sur RMC Sport. "C'est un conseiller qui va avoir une mission très délimitée, très précise, de m'aider à comprendre mieux le marché anglais, son évolution, ses acteurs et à le faire dans le respect des missions de chacun et notamment celle d'Andoni [Zubizarreta], qui reste évidemment le directeur sportif de plein exercice de ce club. Il reste l'architecte de cette équipe, sans qui aucune transaction, que ce soit une acquisition ou une cession, ne peut s'envisager."

NC