RMC Sport

OM: un média brésilien évoque un intérêt pour Jorge Sampaoli

Déjà évoqué du côté de l'OM en 2016, Jorge Sampaoli serait à nouveau dans le viseur du club phocéen. Selon ESPN Brésil, il serait même le choix numéro un de la direction marseillaise pour remplacer André Villas-Boas.

André Villas-Boas a été mis à pied mardi, mais plusieurs noms de techniciens susceptibles de le remplacer à l’OM circulent déjà. De Maurizio Sarri à Lucien Favre en passant par Rafael Benitez. En voilà un nouveau: Jorge Sampaoli. Selon ESPN Brésil, l'ancien entraîneur du FC Séville et ex-sélectionneur de l’Argentine, désormais sur le banc de l'Atlético Mineiro, serait le choix numéro un club phocéen. Il n'aurait toutefois reçu aucune offre et ses dirigeants n’auraient pas non plus été approchés officiellement.

Le coach de 60 ans, au tempérament sanguin, est arrivé à l'Atlético Mineiro en mars 2020 et est sous contrat jusqu’à la fin de l’année 2021. Il n’a connu jusqu’à présent qu’une seule expérience en Europe: au FC Séville entre 2016 et 2017. Il avait ensuite pris les commandes de l’Albiceleste. Pour seulement 15 matchs. La sélection argentine avait obtenu sa démission après le fiasco de la Coupe du Monde 2018 (élimination en huitièmes face aux Bleus).

Déjà évoqué à l'OM en 2016

Sampaoli a rebondi du côté de Santos, avant donc de prendre la direction de l'Atlético Mineiro, actuel troisième du championnat brésilien. Ce n’est pas la première fois que son nom est évoqué à l’OM. En 2016, il avait été présenté comme le possible successeur de Michel. Des rumeurs nourries par une interview accordée à l’époque par Sampaoli au media argentin Vorterix. "J'aimerais entraîner un club comme l'OM ou Galatasaray, qui génèrent beaucoup de passion", avait-il lancé.

En attendant de se trouver un nouvel entraîneur, l’OM a rendez-vous à Lens, ce mercredi, pour le compte de la 23e journée de Ligue 1 (21h). Au lendemain de la mise à pied à titre conservatoire de Villas-Boas, l’équipe phocéenne va être dirigée par Nasser Larguet, le directeur du centre de formation, et Philippe Anziani, le coach de la réserve.

RR