RMC Sport

OM: Villas-Boas s'estime "responsable" après la défaite contre Reims

André Villas-Boas a connu une première compliquée en Ligue 1 ce samedi avec la défaite de l’Olympique de Marseille contre Reims (0-2) au Vélodrome. Déçu de la prestation des siens, le technicien portugais a regretté les manques offensifs des Phocéens mais se présente comme le principal responsable de cet échec.

Premier match de la saison en Ligue 1 et première défaite à domicile pour l’Olympique de Marseille. Face à une équipe de Reims très solide, les Marseillais se sont inclinés ce samedi sur leur pelouse du stade Vélodrome (0-2). Pour ses débuts en Ligue 1, André Villas-Boas se méfiait des Champenois mais cela n’a pas suffi. Le Portugais est devenu le premier entraîneur phocéen non intérimaire depuis Eric Gerets (2007) à s’incliner pour sa première dans le championnat de France.

Beau joueur, l’ancien patron de Porto, Chelsea et Tottenham a reconnu la supériorité des visiteurs avant de pointer les manques de son effectif. "Reims s’est montré très fort dans le jeu de transition et ils ont mis en place leur jeu avec succès et beaucoup d’efficacité, a concédé le technicien au micro de Canal+ après ce premier revers de la saison en L1. Aujourd’hui, je pense qu’il nous a manqué un peu de solutions en attaque. On n’allait pas assez vite dans la construction et pour trouver de la profondeur."

"Nous devons continuer de travailler"

Après une préparation estivale mitigée et plombée par la blessure à la cheville de Florian Thauvin, l’Olympique de Marseille n’a pas montré grand-chose sur le plan offensif. S’il reconnait volontiers le bel état d’esprit affiché par son équipe, André Villas-Boas a regretté le manque de solutions offensives. Seul motif d’espoir, Dario Benedetto a semblé à son avantage au moment de remplacer un valère Germain transparent.

Insuffisant pour éviter la première bronca de la saison au Vélodrome, une situation logique selon l’entraîneur de l’OM. "Quand une équipe comme Marseille perd à la maison, évidemment que les supporters ont le droit d’exprimer leur frustration. C’est normal, a enchaîné le Lusitanien. On l’accepte et nous devons continuer de travailler pour prendre confiance."

"Le responsable des défaites, c'est moi, toujours. Je veux analyser le match pour faire une bonne réflexion", a-t-il insisté en conférence de presse.

Jean-Guy Lebreton