RMC Sport

OM: vite, des recrues pour dynamiser les abonnements!

Les fans de l'OM espèrent de nouvelles recrues pour relancer la campagne d'abonnements.

Les fans de l'OM espèrent de nouvelles recrues pour relancer la campagne d'abonnements. - AFP

Face au pari de Jacques-Henri Eyraud de concentrer les abonnements au Vélodrome sur une période courte, tout en annonçant assez tôt le nom de plusieurs recrues, les supporters de l’OM s’impatientent et attendent des arrivées. Même si le club phocéen affiche un nombre d'abonnés déjà en hausse.

Officiellement, la période d'abonnements dans les virages du Vélodrome doit prendre fin le 1er juillet. C'était "le plan A" du président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud. Relayé à plusieurs reprises lors des réunions avec les leaders de groupes de supporters, par Jean-François Richard, le directeur général adjoint, la stratégie consistait à concentrer les abonnements au stade Vélodrome uniquement sur le mois de juin.

Des chiffres déjà meilleurs que la saison passée

Pour le moment, le club olympien s'interdit toute communication au sujet du nombre d'abonnés déjà enregistrés mais la tendance pourrait se résumer à un "peut mieux faire". Selon nos informations, l'OM était, en début de semaine, sur le point de dépasser le triste chiffre de la saison dernière, à savoir un peu plus de 17 000 abonnés. Déjà mieux que la saison passée donc, et heureusement... vu la sinistrose qui régnait lors de la fin de règne des Louis-Dreyfus.

Un total tout de même loin d'être en adéquation avec ce qu'espèrent les dirigeants de l'OM, ces derniers tablant secrètement sur 30 000 abonnés minimum cette saison. L'attente était et reste pourtant très forte chez les amoureux du club phocéen.

A lire aussi >> Mandanda s'éloigne de l'OM

Les premiers jours ont très bien fonctionné

Dans tous les locaux de supporters, le constat est le même: les premiers jours d'abonnements ont très bien fonctionné (les Fanatics ont par exemple vendu jusqu'à 200 cartes en une journée lors de l'ouverture des abonnements) et le début de campagne a surfé sur l'espoir suscité par les promesses de la nouvelle direction. Un engouement qui ne demande qu’à se réveiller, mais qui est aujourd'hui en train de s'essouffler.

Selon certaines indiscrétions, quelques leaders de groupes de supporters ont même pris leur téléphone pour alerter la direction de l’OM. Et leur rappeler que le supporter marseillais était de nature impatiente et qu’il était temps d’annoncer des recrues, et vite!

"Le temps où les supporters se pressaient pour faire la queue lors des premiers jours d’abonnement, c’est terminé, s’exclame Michel Tonini, membre des Yankees, joint par RMC Sport. On aimerait être enthousiastes, on a envie d’y croire… Mais on a tellement été pris pour des cons pendant des années que maintenant il nous faut des annonces. Les partenariats avec 21 clubs amateurs, c’est bien. Les visites au Sénégal et au Cameroun, pourquoi pas. Mais maintenant, balancez des noms de joueurs! Et là, on reviendra en masse, car on veut revenir en masse."

A lire aussi >> Mauvaise nouvelle pour l'OM, Bacca annonce qu'il reste au Milan AC

Les recrues se font attendre

Un passage par le local des Dodgers, dans le quartier Saint-Victor du 7e arrondissement de Marseille, confirme la tendance. Il suffit d’ailleurs à se rendre compte que les supporters marseillais ne se pressent plus vraiment pour s’abonner, malgré l’effet "Champions Project" ressenti à l’ouverture de la campagne d’abonnements.

"Maintenant, on reçoit plus de coups de fil pour savoir si on a des infos sur les futures recrues que d’appels pour des demandes d’abonnement", rigole la jeune standardiste. Christian Cataldo, le boss des Dodgers, tient les comptes et pense avoir vendu à peine 900 cartes d’abonnements, sur les 2 500 places que proposent les Dodgers.

A lire aussi >> Leboeuf: "Les grands joueurs ne veulent pas venir à Marseille"

"Les supporters veulent du concret"

"On attend des gens, on voit personne, s’étonne le responsable. C’est le Marseillais, il est un peu impatient, donc ça commence un peu à se poser des questions. […] On leur avait promis des recrues qui allaient arriver au tout début du mercato entre le 9 et le 15 juin. […] On nous avait dit: "ne vous inquiétez pas vous allez être satisfaits, ça va le faire pour abonner les gens avant la fin juin, il y aura des arrivées qui vont faire plaisir aux supporters"."

"A l’heure où on en est, il y a Valère Germain, et encore ce n’est pas complètement officiel, poursuit Cataldo. [Bafétimbi] Gomis, on ne sait pas s’il s’en va, s’il revient. Donc nous ce qu’on veut, ce que veulent les supporters, c’est du concret. Du concret avant la fin juin, autrement il va falloir que la campagne d’abonnement se rallonge. […] Maintenant, si la semaine prochaine, lundi ou mardi, deux joueurs importants arrivent, ça peut tout changer."

A lire aussi >> Quand l'OM lutte contre... "l'inflation Payet"

L’OM pourrait prolonger la période d’abonnement

Des marques d’impatience qui n’inquiètent pas les dirigeants de l’OM, dont la priorité est de mener à bien certaines négociations de transferts afin de ne pas surpayer leurs recrues. Quitte à retarder certaines annonces. Quitte, aussi, à se résoudre à prolonger la période d’abonnements. Cette décision semble être inévitable aujourd’hui pour que l’OM se laisse le temps d’attirer encore quelques milliers d’abonnés, après la fin du mois de juin.

A lire aussi >> L'OM s'intéresserait à un latéral gauche péruvien

VIDÉO - Duga préfère prendre Mandanda que Casillas à l'OM

Florent Germain, à Marseille