RMC Sport

Pochettino, le film: "Il n’y a pas de hiérarchie dans le respect", confie le coach du PSG

Le premier épisode du documentaire exceptionnel "Pochettino, le film" sera diffusé ce lundi sur RMC Sport 1, à partir de 21h. L’entraîneur argentin du PSG livre sa vision. Extrait.

Malgré la victoire éclatante du Paris Saint-Germain à Barcelone (1-4), en Ligue des champions, rares sont les personnes qui connaissent véritablement Mauricio Pochettino, l’architecte de ce succès historique. Après avoir amené Tottenham dans une nouvelle dimension, le technicien argentin a pris la tête de l’équipe du PSG pour un nouveau projet, qu’il espère couronné de succès, en janvier dernier.

Mais qui connaît vraiment ce fils d'agriculteur, bourreau de travail depuis son plus jeune âge et repéré en pleine nuit par Marcelo Bielsa ? Au-delà de sa mécanique de pensée très particulière, le tacticien argentin évoque ce rapport à l’autre empreint d’humilité, qu’il a hérité de son enfance, dans le premier épisode du document exclusif "Pochettino, le film" qui lui est consacré, à découvrir ce lundi 1er mars à 21h sur RMC Sport 1.

>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport

Un management caractérisé par le mysticisme

"C’est sûr que ceux qui disent du mal de moi, soit vous ne les avez pas trouvés, soit ils n’ont pas voulu parler, confie Pochettino à RMC Sport. Mais au final, il faut être naturel, je ne suis pas de ceux qui veulent être amis avec tout le monde, il faut être naturel et se comporter de la même manière avec tout le monde. Ce sont les valeurs que l’on m’a transmises quand j’étais petit: respecter son prochain, respecter tout le monde. Du président de la République jusqu’à celui qui ramasse les ordures dans la rue. Il n’y a pas de hiérarchie dans le respect. C’est ce que m’ont inculqué mes parents et je l’ai toujours gardé."

À travers le témoignage de ses proches et de certaines stars du football européen, qui ont côtoyé et façonné l'homme ainsi que le manager (Hugo Lloris, Moussa Sissoko, Heung-min Son, Luis Fernandez, Jérôme Alonzo, José Cobos, Carlos Kameni, Joan Capdevila, Morgan Schneiderlin ou encore Christian Eriksen), "Transversales" explore toutes les facettes du personnage, de son rapport précieux à la terre à un management caractérisé par le mysticisme.

QM