RMC Sport

Pourquoi Deschamps reste à l’OM

-

- - -

Alors qu’il disposait d’une clause libératoire, le coach phocéen a décidé de prolonger son contrat à l’OM jusqu’en 2014. Pour convaincre Didier Deschamps, 42 ans, de rester, Margarita Louis-Dreyfus, l’actionnaire du club phocéen, est passé à l’offensive et a mis la main à la poche. Enquête sur une prolongation pas comme les autres.

Une prolongation complexe jusqu’au bout

C’est la fin d’un long feuilleton. Alors qu’il disposait jusqu’au 15 juin d’une clause de départ, Didier Deschamps a annoncé lundi après-midi, à travers un communiqué, qu’il prolongeait son contrat avec le club phocéen de deux années supplémentaires, soit jusqu’en 2014. « J'ai maintenant la feuille de route avec ses impératifs financiers et je peux à partir d'aujourd'hui préparer une équipe la plus compétitive possible dans un cadre budgétaire précis », a-t-il expliqué à l’AFP. Négociée avec Vincent Labrune, président du conseil surveillance et Margarita Louis-Dreyfus, l’actionnaire, cette prolongation. L’engagement de Didier Deschamps jusqu’en 2014 a même pris de court Jean-Claude Dassier. Joint lundi soir par RMC Sport, le président olympien ne savait même pas si son entraîneur allait prolonger jusqu’en 2013 ou 2014. Le conseil de surveillance programmé jeudi entérinera officiellement la prolongation de deux ans du coach marseillais. De quoi mettre un terme à ce flou artistique estampillé OM.

Pourquoi Deschamps reste

Jusqu’à la veille du dernier match de championnat à Caen (2-2), le technicien olympien a fait savoir à Labrune qu'il était fatigué par la pression et surtout usé par le fonctionnement en interne du club. Tandis que l’AS Roma contactait le coach marseillais, Margarita Louis-Dreyfus a alors réalisé qu’elle pouvait perdre celui qui a ramené des titres à l’OM après 17 ans de disette. Dès lors, Vincent Labrune a tout mis en œuvre pour convaincre Deschamps de rester. Ce dernier étant plus que jamais très ambitieux, c’est sur le plan financier que le tandem Margarita-Labrune est donc passé à l’action. Deschamps a ainsi été rassuré sur son soutien dans ce domaine ainsi que sur sa très chère feuille de route. Il lui a aussi été confirmé que l’OM viserait le titre lors des trois prochaines saisons. Pour cela, Deschamps a la garantie de pouvoir recruter avec les ventes de certains joueurs. Enfin, l’ensemble de son staff, dont Guy Stephan, son adjoint en fin de contrat, vont être reconduits.

L’implication de Margarita

Très occupés par la restructuration du groupe Louis-Dreyfus, Vincent Labrune et Margarita n'avaient pas, dans un premier temps, pris conscience du risque de perdre Deschamps. Préoccupée par cette menace, l’actionnaire a donc décidé de mettre la main à la poche. « Les finances actuelles ne nous permettent pas de faire des folies, assure Jean-Claude Dassier. Grâce à l’aide de Margarita, on va pouvoir faire mieux. C’est une très grande nouvelle. Saluons son effort. » Margarita-Louis Dreyfus va ainsi injecter 15M€, non pas pour le recrutement, mais pour remettre les compteurs du club à zéro. L'OM recrutera après avoir vendu des joueurs, comme Lucho, et en profitant du départ de certains gros salaires (Heinze…).

Et maintenant ?

Premier enseignement : Didier Deschamps sort grandi et vainqueur de ce feuilleton. Sous sa houlette, le club phocéen peut désormais s’attaquer au marché des transferts. La première recrue, l’ex-attaquant lorientais Morgan Amalfitano, devrait être présentée ce mardi à Marseille. L’OM devra par ailleurs composer avec les envies de départs, comme celle du milieu de terrain Edouard Cissé. La feuille de route, beaucoup plus claire pour Didier Deschamps, sera finalisée jeudi lors du conseil de surveillance. L'actionnaire en profitera pour rappeler tout le monde à ses obligations et tentera de mettre fin aux luttes de pouvoir qui gangrènent le club phocéen.