RMC Sport

PSG: Ander Herrera a déjà un avis sur l'arrivée imminente de Galtier sur le banc parisien

Dans un entretien accordé au média espagnol As, le milieu de terrain du PSG Ander Herrera revient sur le fait d'avoir travaillé avec plusieurs entraîneurs prestigieux au cours de sa carrière. Le numéro 21 parisien répond même à une question sur Christophe Galtier, le très probable futur entraîneur des champions de France.

C'est un entretien fleuve qu'a accordé Ander Herrera au média espagnol As ce jeudi. L'occasion de revenir en détails sur la carrière du milieu de terrain de 32 ans. L'évolution de son jeu, les clubs qu'il a connus, son évolution au PSG, les entraîneurs de renommée mondiale avec lesquels il a pu travailler (Van Gaal, Mourinho, Marcelino), sa relation avec le trio Mbappé-Neymar-Messi... Le numéro 21 parisien n'élude rien ou presque, pas même une question sur son très probable prochain coach dans la capitale, Christophe Galtier.

Ander Herrera loue le 4-4-2 "très serré" de Galtier

Interrogé sur le style de jeu des équipes de l'ancien entraîneur du LOSC, champion de France en 2021, Herrera livre une analyse assez pointue sur la "tactique Galtier": "Chaque fois que je l'ai affronté, ils ont utilisé un 4-4-2 avec un bloc très serré, où il était très difficile de faire passer le ballon entre les lignes. Ils étaient comme des chasseurs pour voir si vous faisiez une erreur et être capable de bondir vers l'avant. C'était une équipe difficile à battre. Côté football, c'est ce que je peux dire, mais Mauricio (Pochettino) est toujours notre entraîneur."

Une réponse sur le fond, donc, qui montre également que l'Espagnol est bien décidé à poursuivre son aventure au PSG, avec lequel il est lié jusqu'en 2024. " Je veux continuer et profiter d'un club en pleine croissance entouré des meilleurs footballeurs de l'univers. J'aime le quotidien, la ville et mes collègues. Ma famille est heureuse et je veux continuer."

"Peu m'importe de parcourir 14 kilomètres par match si Mbappé, Messi et Neymar doivent être reposés à l'avant"

Questionné sur la concurrence à son poste et la possible arrivée de Vitinha dans la capitale, il explique "ne pas avoir peur, bien au contraire", en évoquant ses anciens partenaires tels que Nemanja Matic, Paul Pogba, Bastian Schweinsteiger ou encore... Marco Verratti. "C'est le meilleur avec qui j'ai joué (...) Le footballeur que je suis pense toujours qu'il doit être aligné sur le terrain, mais si c'est lui qui joue à votre place... Rien à dire ! Je le mets au niveau de Xavi et Iniesta."

Ander Herrera n'est d'ailleurs pas avare de compliments avec un autre de ses coéquipiers, Kylian Mbappé. " Nous sommes très heureux de pouvoir profiter de ce qui sera possiblement le meilleur joueur des dix prochaines années", explique-t-il, avant de détailler sa relation sur le terrain avec le trio d'attaque (Mbappé, Messi et Neymar). "En tant que milieu de terrain, je suis ravi de faire les efforts car ils vont vous faire gagner des matchs. Peu m'importe de parcourir 14 kilomètres par match s'ils doivent être reposés à l'avant. Ce que je dois faire, c'est travailler pour que ces trois joueurs reçoivent le ballon dans les meilleures positions et dans les meilleures conditions possibles."

En conclusion de l'entretien, le milieu de terrain précise qu'il n'a pas fait une croix sur l'équipe nationale - "je ne perds jamais espoir" - même s'il n'a jamais discuté avec le sélectionneur, Luis Enrique. Quant à son avenir post-carrière, celui-ci semble bien dessiné : " Ce qui est presque certain, c'est que je ne m'entraînerai pas. Je trouve ça très compliqué et un métier super ingrat. Dans la direction sportive je n'exclus rien. Je voudrais travailler pour mon club, qui est le Real Zaragoza."

CP