RMC Sport

PSG: c'est pour quand le titre de champion, alors?

Alors que le PSG comptait célébrer son sacre de champion de France dès dimanche dernier face à Strasbourg (2-2) puis ce dimanche à Lille (5-1), il doit encore patienter. Jusqu'à mercredi soir, peut-être.

La première occasion avait été ratée dimanche dernier, avec un nul au Parc des Princes face à Strasbourg (2-2). Mais tout semblait prêt pour assister au couronnement du PSG chez son dauphin lillois ce dimanche. Une affiche de rêve entre les deux meilleures équipes de Ligue 1, un stade Pierre-Mauroy à guichets fermés et qui a battu son record d'affluence (49.712 spectateurs), Pépé face à Mbappé... De plus, il ne suffisait que d'un nul au club de la capitale pour être sacré champion de France. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Paris a sombré contre les Dogues (5-1) et a retardé encore l'échéance...

Les 1.000 supporters parisiens ayant fait le déplacement et Nasser al-Khelaïfi peuvent pester. Si leur club devrait logiquement être titré, le sacre est au moins repoussé à mercredi contre Nantes (19h). Si toutes les planètes sont alignées. "Honnêtement, je ne pense pas qu’il (le titre) puisse venir à Nantes", a lâché Thomas Tuchel après la claque gifle, à cause des nombreuses absences.

Paris champion mercredi si...

Faisons le point. Il reste 7 matchs de Ligue 1 pour Paris, à commencer par le match en retard de la 28e journée de Ligue 1 chez les Canaris. Les champions de France sortants comptent 17 points d'avance sur Lille, qui n'a plus que 6 rencontres à disputer - et peuvent donc prendre mathématiquement 18 points en ne signant que des victoires.

Une victoire à Nantes = champion

Si les coéquipiers de Kylian Mbappé l'emportent à la Beaujoire, il n'y aura plus de suspense : le club de la capitale sera sacré champion pour la deuxième année consécutive et la 8e fois de son histoire.

Un nul à Nantes = pas officiellement champion (mais virtuellement)

En cas de nul à Nantes, les hommes de Thomas Tuchel auraient 18 points d'avance sur leur dauphin. Ce qui voudrait dire que si Lille gagne tous ses matchs jusqu'à la fin de la saison et que le PSG perd tous les siens, le titre se jouerait à la différence de buts. Actuellement, celle-ci reste largement en faveur des Parisiens (+67 contre +26) malgré la gifle reçue ce dimanche. Le titre serait donc virtuel, pas encore officiel.

Une défaite = pas de titre... au moins jusqu'à Monaco

Et si le PSG perd à Nantes, le sacre serait une nouvelle fois repoussé, peut-être contre Monaco dimanche prochain (21h). Paris ne s'est pas facilité la tâche avec cette défaite contre Lille. Mais le titre tant attendu ne reste a priori qu'une question de jours.

C.P.