RMC Sport

PSG: envoyé en réserve, Rabiot réclame sa "réintégration immédiate"

Ecarté du groupe professionnel depuis vendredi, Adrien Rabiot, qui a refusé de prolonger avec le PSG, a saisi la commission juridique de la Ligue de football professionnel pour réclamer sa réintégration. En fin de contrat en juin et en instance de départ, le milieu de terrain estime être dans son bon droit.

Adrien Rabiot a reçu le SMS le jeudi 17 janvier dernier. Un message collectif invitant les joueurs convoqués à s’entraîner avec la réserve le lendemain, à 9h, sur le terrain annexe du Camp des Loges. Le milieu de terrain réplique en demandant pourquoi est-il lui concerné. Réponse: "Ce sont les instructions". Depuis, Rabiot s’est entraîné avec la réserve vendredi et dimanche, et était présent ce lundi avec ses coéquipiers de la réserve mais sans s’entraîner.

Mais depuis ce week-end il a surtout voulu défendre ses droits, qu'il estime bafoués depuis qu'il est écarté du groupe professionnel pour avoir refusé de prolonger au PSG. Avec l’aide du service juridique de l’UNFP qu’il a informé, Adrien Rabiot a saisi la commission juridique de la Ligue de football professionnel en lui envoyant un courrier exposant sa situation.

"Le PSG est dans l'illégalité"

Le milieu de terrain, en fin de contrat en juin, explique que le club de la capitale ne respecte pas l’article 507 de la charte du football professionnel relatif aux conditions d’entrainement, que "le PSG est dans l’illégalité" et qu’il "demande sa réintégration immédiate". La commission juridique devrait étudier son cas très prochainement.

Le milieu de terrain a très clairement fait comprendre à la direction sportive du champion de France qu’il ne souhaitait pas quitter son club formateur cet hiver et qu’il voulait continuer à jouer sous le maillot parisien jusqu’à la fin de son contrat en juin. Date à laquelle il pourra rebondir librement et sans indemnité de transfert ailleurs. Suivi depuis plusieurs mois par le Barça, Rabiot intéresserait d'autres clubs comme le Bayern ou Tottenham.

L.B, M.B et L.T