RMC Sport

PSG: Icardi explique comment il a pris la place de Cavani en pointe

Mauro Icardi, attaquant du PSG, explique comment il a gagné sa place de titulaire à la pointe de l'attaque au détriment d'Edinson Cavani, avec qui il a entretenu une bonne relation.

Mauro Icardi a réussi le tour de force de s'imposer, en moins d'un an, comme un titulaire incontournable du PSG. Arrivé en prêt de l'Inter Milan l'été dernier, l'Argentin s'est engagé définitivement avec le club pour quatre ans. Une évidence pour le joueur, auteur de 20 buts en 31 matchs après avoir supplanté Edinson Cavani, meilleur buteur de l'histoire du club, dans la hiérarchie. 

"Je n'ai pas eu peur"

Une prise de pouvoir facilitée par les blessures de l'Uruguayen et qui s'est produite sans heurt, comme il le confie dans une interview au Parisien. "Quand ce rôle de titulaire me revient, je donne ce que je peux, explique-t-il. Quand c’était Edi, il faisait pareil. Il n’y a que ça qui importe. Rien n’est facile dans la construction d’un groupe. Mais l’ambiance, elle, se crée avec ce type d’attitude professionnelle. On se doit tous d’être exemplaires."

La grosse cote de popularité de Cavani auprès du public du Parc ne l'a pas effrayé plus que ça lors de son arrivée. "Je n’ai pas eu peur, non, assure-t-il. Le public m’a accueilli de la meilleure des manières. Dès ma première apparition à l’échauffement, j’ai entendu des chants. Avec ce public, j’ai une très bonne relation, comme tous les joueurs."

Il confie aussi avoir compris la décision de Thomas Tuchel de lui préférer Cavani lors des dernières rencontres avant le confinement. "L’entraîneur est payé pour ça, sourit-il. Pas pour répondre de ma personnalité. S’il juge qu’un joueur est meilleur pour tel ou tel match, c’est son choix, qu’il faut respecter."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder le Final 8 de la Ligue des champions

Icardi abordera les dernières semaines de la compétition dans une posture différente puisqu'Edinson Cavani, non conservé par le PSG, a choisi de ne pas prolonger son contrat de quelques mois. Icardi sera donc sans concurrence en pointe. Mais le "Matador" lui manquera. "Evidemment, assure-t-il. Avec Edi, on a une bonne relation sur le terrain et en dehors. C’est un grand monsieur. C’est le type de personne qui manque toujours."

Le départ de Cavani pourrait lui permettre de récupérer le numéro 9 la saison prochaine même s'il n'y pense pas encore. Il conclura la saison avec le 18 qui lui a plutôt porté chance pour sa première année parisienne.

NC