RMC Sport

PSG: le père de Marquinhos a été victime de violences lors du home-jacking

En marge de la défaite du PSG contre Nantes (1-2), Angel Di Maria et les parents de Marquinhos ont été victimes de cambriolages. Selon les informations de RMC Sport, le père du défenseur brésilien a été victime de violences lors de cet incident.

La planète foot et les supporters du PSG se sont immédiatement inquiétés pour Angel Di Maria en le voyant quitter précipitamment le terrain lors du match contre Nantes (1-2) ce dimanche au Parc des Princes. Victime d’un cambriolage à son domicile, l’Argentin est rapidement rentré chez lui pour y retrouver sa compagne et leurs deux filles. Dans la même soirée, la famille de Marquinhos a elle aussi subi un événement similaire avec le home-jacking violent chez les parents du Brésilien.

Selon les informations transmises à RMC Sport par une source policière et confirmées dans l’environnement du PSG, le cambriolage s’est déroulé dans des circonstances "graves" pendant la soirée.

Le père de Marquinhos n'est pas blessé mais a été violenté au thorax et à la tête et obligé de guider les voleurs (au moins deux personnes) dans la maison. Le papa du joueur parisien ainsi que deux filles de l'homme de 52 ans ont ensuite été enfermées dans une chambre avant de voir les malfaiteurs s'en aller.

Les proches de l’international auriverde (51 sélections) aurait même été "séquestrés de longues minutes" alors qu’une autre source évoque entre 30 et 40 minutes de séquestration.

Le clan Marquinhos se veut rassurant

La police judiciaire de Versailles est en charge de l’enquête et le préjudice subi a été évalué à plusieurs dizaines de milliers d’euros dont trois sacs (dont le contenu n'est pas encore connu) et de l'argent liquide.

Suite à cet événement traumatisant, Marquinhos et plusieurs membres de sa famille ont posté des messages rassurants sur les réseaux sociaux.

Le message posté par Marquinhos après le home-jacking chez ses parents
Le message posté par Marquinhos après le home-jacking chez ses parents © DR Instagram

"La maison de [ses] parents a été cambriolée pendant que sa famille était présente dans la résidence mais personne n’a souffert, s’est ainsi exprimé le défenseur de 26 ans via un communiqué. Tout le monde va bien, plus de peur que de mal. Les autorités françaises ont ouvert l’enquête."

Charge désormais aux enquêteurs de faire la lumière sur ces nouveaux incidents qui ont bouleversé le quotidien de l’effectif parisien.

RMC Sport