RMC Sport

PSG: les précédents cambriolages chez les joueurs

Angel Di Maria et la famille de Marquinhos ont ajouté leurs noms à la longue liste des joueurs du PS, victimes de cambriolages ces dernières années.

Le PSG a vécu une soirée très pénible, dimanche soir. La défaite face à Nantes (1-2) au Parc des Princes a été reléguée au second plan par les évènements qui ont touché Angel Di Maria et Marquinhos. Le domicile du milieu offensif argentin a été cambriolé pendant que sa famille y était. Le joueur a été remplacé en cours de match pour se rendre au plus vite auprès de ses proches. Les parents de Marquinhos, qui vivent à proximité, ont également été victimes d’un home-jacking, dans des conditions "violentes", selon nos informations.

L'un d'eux a même été séquestré pendant quarante minutes. Dans la nuit, le défenseur brésilien a publié un communiqué pour donner des nouvelles rassurantes de ses proches. Ce n’est malheureusement pas la première fois que des joueurs du PSG sont victimes de cambriolages pendant les matchs. Marquinhos a déjà failli en être victime le 12 janvier 2020 pendant le match entre le PSG et Monaco. Mais un agent de sécurité avait réussi à appeler la police après l’intrusion de plusieurs hommes cagoulés dans le jardin. Ils avaient pris la fuite avant l’arrivée de la police.

Angel Di Maria, aussi, connaît bien ce traumatisme puisqu’il avait été victime d’un home-jacking en 2015 alors qu’il évoluait avec Manchester United. Ce qui avait précipité son départ vers Paris l’été suivant. Dans la capitale française, les joueurs ne sont pas épargnés par ces méfaits.

Thiago Silva, Choupo-Moting, Dani Alves...

Le 22 décembre 2018, la résidence de Thiago Silva, ancien capitaine parisien, avait été la cible d’un vol lors d’un match face à Nantes. Un coffre-fort contenant des bijoux avait été dérobé. Montant du butin: 1,5 million d’euros. Un mois plus tôt, le domicile d’Eric-Maxim Choupo-Moting avait également été "visité", pendant PSG-Liverpool avec un préjudice estimé à 600.000 euros. Le Camerounais avait été la cible d’une nouvelle tentative en décembre mais l’alarme avait mis en fuit les malfaiteurs. Six personnes avaient été mises en examen en août 2019 pour "vols en bande organisée" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime".

En 2019, Daniel Alves s’était fait dérober 500.000 euros de bijoux et de montres à son domicile de Neuilly-sur-Seine. Un homme de 30 ans, dont l'ADN avait été retrouvé sur le lieux, avait été condamné en 2020 à deux ans de prison, dont un ferme.

Les cambriolages ont repris en 2021

Les méfaits ont récemment repris. Le 22 janvier 2021, Sergio Rico, gardien parisien, s’était fait dérobé une importante somme en liquide dans son appartement, ainsi que de nombreux objets de valeur.

Quelques jours plus tard, le 30 janvier 2021, le domicile de Mauro Icardi a aussi été cambriolé alors que l’attaquant argentin était en déplacement à Lorient. La maison, vide, avait été délestée de près de 400.000 euros de biens (bijoux, montres, vêtements).

NC