RMC Sport

PSG: les reproches de Mbappé à Neymar, anodins ou pas ? Di Meco et Rothen pas d’accord

Dans "Rothen s’enflamme" ce lundi sur RMC, Jérôme Rothen et Eric Di Meco sont revenus sur les reproches de Kylian Mbappé contre Neymar lors de PSG-Montpellier. Pour l’ancien Marseillais, ce n’est pas anecdotique. Mais pour l’ex-Parisien, c’est seulement de la frustration pour l’attaquant français.

"Il ne me fait pas la passe". Sur le banc samedi soir au Parc des Princes, après avoir cédé sa place dans les dernières minutes de PSG-Montpellier, Kylian Mbappé a lâché ces quelques mots aux côtés d’Idrissa Gueye, au moment de la passe décisive de Neymar pour Julian Draxler. Un peu plus tôt, dans une situation similaire, le Brésilien avait préféré tenter la solution individuelle alors qu’il pouvait servir l’attaquant français. Ces reproches de Kylian Mbappé sont-ils anecdotiques ou montrent-ils une dégradation de sa relation avec Neymar, depuis l’arrivée de Lionel Messi ? Dans "Rothen s’enflamme" ce lundi sur RMC, Jérôme Rothen et Eric Di Meco n’étaient pas d’accord sur le sujet.

Di Meco: "Le cocu de l’arrivée de Messi, c’est Mbappé"

"Je ne trouve pas ça anodin, même si ça peut s’arranger, a estimé l’ancien défenseur de l’OM. Il y avait eu une stat sur la relation entre les trois après Bruges ou Lyon, notamment le fait que Mbappé était un peu en dehors. J’avais dit que ça poserait des problèmes à un moment donné. Malheureusement, dans un couple, quand il y en a trois, il y a un cocu. Et le cocu de l’arrivée de Messi, c’est Mbappé. Et il le sait. C’est pour ça qu’il a été agacé quand Messi a signé. Souvenez-nous le temps qu’il met à réagir à son arrivée…"

"Quand tu regardes le match contre Montpellier, ce qu’il se passe entre Neymar et Mbappé, je pense qu’il y a un problème dans la relation, a ajouté Eric Di Meco. Tu peux ne pas t’entendre en dehors du terrain, c’était connu dans de grandes équipes. J’ai connu aussi des mecs qui choisissent à qui ils vont faire la passe. Il y a peut-être moyen d’arranger les choses, mais je ne suis pas sûr qu’une discussion les arrange. Rappelez-vous Giroud et Mbappé avant l’Euro. Je me demande même si les problèmes offensifs de l’équipe de France ne viennent pas de là. A un moment donné, il y a un malaise dans l’équipe. Il suffit de pas grand-chose. Dire que c’est anodin, c’est peut-être se mentir."

Rothen: "Il n’y a pas de mal-être, il faut arrêter"

Pour Jérôme Rothen, en revanche, il faut "combattre les fausses idées, les fausses interprétations". "Ces deux joueurs-là ont montré qu’ils pouvaient jouer ensemble, a souligné l’ancien milieu de terrain du PSG. Il n’y a pas de mal-être, il faut arrêter. C’est juste la frustration d’un attaquant de pointe. Un rôle qui a évolué pour Mbappé. On le voit dans ses attitudes, il n’est pas forcément très heureux de jouer à ce poste. Et sportivement, c’est peut-être celui qui paye le plus l’arrivée de Messi. C’est le seul dont le rôle a changé. Numéro 9, ce n’est pas forcément son rôle préférentiel. Il ne s’éclate pas forcément, il touche trois moins de ballons. Ça traduit beaucoup de frustration, quand il rate le peu de ballons qu’il a. Ça a été le cas contre Montpellier. Et l’action où Neymar peut le servir, où il peut marquer, il y a de la frustration, de l’énervement. Ses paroles ensuite, avec Gueye, c’est la vie d’un vestiaire."

Alors, anecdotique ou pas ? Mathieu Valbuena tranche dans "Rothen s’enflamme": "Avec l’arrivée de Messi, les cartes ont été redistribuées. Mbappé paye un peu les pots cassés. Quand il sort, il est frustré. On a tous été jeunes, on a fait des conneries. Des fois, on réagit. Et avec six ou sept ans de plus, on se dit qu’on a été con de réagir comme ça. Moi, je n’y prête pas trop attention (à ce qu’il s’est passé samedi soir). Pour moi, c’est anecdotique".

LP