RMC Sport

PSG-OM: titres, poubelles et Pelé... nuit de clashs sur Twitter entre Neymar et Alvaro

Après la victoire du PSG face à l’OM (2-1) lors du Trophée des champions mercredi soir à Lens, Neymar et Alvaro se sont chauffés toute la nuit sur le réseau social Twitter.

La nuit fut courte pour les acteurs du Trophée des champions. A Lens où le PSG et l’Olympique de Marseille se retrouvaient pour la conquête du premier trophée de la saison, ce sont les Parisiens qui ont logiquement remporté le match (2-1) grâce à Icardi et Neymar sur penalty contre un but Payet en fin de rencontre pour les Phocéens. Remplaçant au coup d’envoi, le Brésilien effectuait son grand retour à la compétition après sa blessure à la cheville. Il retrouvait aussi Alvaro avec lequel il s’était méchamment chauffé lors du Classique en Ligue 1 au Parc des Princes. Neymar avait notamment accusé l’Espagnol de racisme. A Bollaert, les retrouvailles étaient donc attendues et s’annonçaient salées. Elles le furent. Sur le terrain déjà avec quelques tampons bien appuyés (et un carton jaune) pour le Marseillais. Puis sur les réseaux sociaux.

"Mes parents m'ont toujours appris à sortir les poubelles"

Comme après le choc en championnat, le Parisien et le Marseillais ont passé les heures suivants leur opposition à se répondre sur Twitter entre chambrage et rivalité. Ney dégaine le premier. "Le roi, n’est-ce pas Alvaro ?", taquine le Brésilien. Réponse toute en finesse et en poésie de l’ancien défenseur de Villarreal pour illustrer une photo où on le voit attraper son adversaire par la tête: "Mes parents m'ont toujours appris à sortir les poubelles. Allez l'OM, toujours."

"L'ombre éternelle du roi"

Quelques heures plus tard, le sommeil n’étant visiblement toujours pas au rendez-vous, Neymar en remet une couche : "Et il a oublié comment on gagne des titres." Des titres, un roi ? Il n’en faut pas plus à Alvaro pour riposter avec une photo de la légende du foot brésilien, le Roi Pelé avec ses trois Coupes du monde dans les bras. Un trophée qui manque toujours au palmarès de Neymar. "L’ombre éternelle du roi" chambre le Marseillais. "Et pour toi la mienne", répond aussitôt le Parisien qui s’amuse d’avoir rendu célèbre le joueur marseillais. Voilà donc à quoi a ressemblé la nuit de Neymar et Alvaro. joueurs. Rappelons que dans le vestiaire de Bollaert, l’ancien joueur du Barça avait aussi répondu au chambrage d’un autre Marseillais Dimitri Payet. Allez, vivement le 7 février pour le 3eme acte au stade Vélodrome.

dossier :

Neymar

ABr