RMC Sport

PSG-Saint-Etienne: les notes

Le PSG s’est imposé face à Saint-Etienne (4-1) au terme de l’un de ses matches les plus aboutis cette saison en L1. L’attaque parisienne a brillé et Stéphane Ruffier a encore vécu une sale soirée au Parc des Princes un an après son calvaire au même endroit.

Les tops

Zlatan Ibrahimovic

Son rôle d’intouchable lui a valu d’être remis en question par les observateurs après sa prestation indigente mercredi face au Real Madrid (0-0). Reconduit à la pointe de l’attaque parisienne, le Suédois s’est mué en quatrième milieu parisien. Le Suédois a beaucoup dézoné pour toucher des ballons. A défaut de se créer des situations chaudes, il s’est transformé en passeur pour Edinson Cavani. Si sa première offrande pour l’Uruguayen a été repoussée par Ruffier, la deuxième a permis à l’ancien Napolitain d’inscrire son septième but de la saison en L1. Ce dernier lui a rendu la pareille sur un caviar qui a permis à Zlatan de porter son total au même niveau cette saison que son coéquipier (7). Il a été remplacé à la 70e minute après avoir marqué pour son 5e match de suite en championnat de France.

Edinson Cavani

Et si Cavani était enfin compatible avec Zlatan Ibrahimovic ? Après avoir délivré sa première passe décisive pour le Suédois face à Bastia la semaine dernière, l’Uruguayen a remis ça ce dimanche. Avant cela, c’est le Suédois qui lui avait permis d’inscrire son septième but de la saison en L1. Il avait aussi manqué le coche en première mi-temps.

Layvin Kurzawa

L’ancien Monégasque a profité de la légère rotation instaurée par Laurent Blanc pour inscrire son premier but sous les couleurs parisiennes et son deuxième de la saison (après celui inscrit avec Monaco lors de la première journée). Il aurait pu récidiver quelques minutes plus tard mais sa remise de la tête a été dégagée par Bayal Sall. Peu sollicité défensivement dans son couloir, il a souvent pu se proposer en soutien de ses milieux de terrain.

Les flops

Stéphane Rufier

Un an après avoir concédé cinq buts, dont un consécutif à une boulette qui ravit encore les bêtisiers, Stéphane Ruffier a vécu une nouvelle soirée difficile. Le gardien stéphanois s’est pourtant montré décisif à plusieurs reprises, notamment sur cette frappe à bout portant de Cavani. Si sa responsabilité n’est pas vraiment engagée sur les trois premiers buts, il s’est manqué sur la tête de Lucas qu’il n’a repoussée que derrière sa ligne. Alors qu’il était l’un des symboles de la réussite des Verts face au PSG du début de l’ère qatarie, le gardien de l’ASSE a rendu les armes.

Les grossières erreurs des Verts

En plus d’être fatigués, les Stéphanois ont bien aidé les Parisiens à construire leur succès. François Clerc est d’abord trop spectateur sur l’ouverture du score de Kurzawa avant que Fabien Lemoine ne tire un coup franc directement sur Zlatan Ibrahimovic, plein axe. Heureusement pour lui, Ruffier a sorti le grand jeu sur cette action en repoussant la frappe de Cavani. Le gardien stéphanois s’est en revanche incliné après l’erreur de Loïc Perrin. Sur un long ballon de Thiago Silva, le capitaine stéphanois, irréprochable depuis le début de saison, s’est fait surprendre laissant Zlatan partir seul au but et servir Cavani sur un plateau pour le 2-0.

Romain Hamouma

Au sein d’une attaque qui n’a rien fait, il était celui dont on pouvait attendre le plus. Mais l’ancien Caennais n’a pas tenté et a perdu beaucoup de ballons (14) alors que son pressing sur le premier relanceur n’a pas franchement pesé. Quatre jours après avoir offert la victoire aux siens face au Dnipro, Hamouma n’y était pas vraiment.

Les notes du PSG

Trapp (6)
Van der Wiel (5)
Marquinhos (6)
Thiago Silva (7)
Kurzawa (7)
Verratti (6)
Thiago Motta (7)
Rabiot (6)
Di Maria (7)
Ibrahimovic (8)
Cavani (8)

Les notes de Saint-Etienne

Ruffier (3,5)
Clerc (3)
Sall (3)
Perrin (3)
Assou-Ekoto (4)
Lemoine (4,5)
Diomandé (3,5)
Eysseric (4)
Hamouma (2,5)
Monnet-Paquet (2,5)
Beric (3)