RMC Sport

PSG: Tuchel évoque l’hypothèse d’aligner Marquinhos au milieu contre Dortmund

Pour la réception de Dijon (4-0) ce samedi à l'occasion de la 27e journée de Ligue 1, Thomas Tuchel avait décidé d'aligner Marquinhos au milieu aux côtés d'Idrissa Gueye. L'entraîneur du PSG n'exclut pas de laisser le Brésilien à ce poste face au Borussia Dortmund.

Il doit trouver la formule gagnante. A dix jours du huitième de finale retour de la Ligue des champions contre le Borussia Dortmund (en exclusivité sur RMC Sport), Thomas Tuchel continue d’effectuer des tests au milieu de terrain. Face à Dijon (4-0) ce samedi, à l’occasion de la 27e journée de Ligue 1, ce sont Idrissa Gueye et Marquinhos qui ont pris place devant la défense du PSG.

Pas franchement mis en difficulté par une faible adversité, le Brésilien s’est montré rassurant et précieux par son abattage à la récupération. Alors que Marco Verratti sera suspendu, l’hypothèse de le voir à nouveau à ce poste face à Dortmund est crédible.

"C’était un signal pour aujourd’hui"

"Ce n’est pas un signal pour Dortmund. C’était un signal pour aujourd’hui, pour gagner. On a laissé Marquinhos jouer au milieu. Si on veut avoir la possibilité de jouer avec Marquinhos au milieu contre Dortmund, c’est mieux qu’il joue maintenant quelques matchs au milieu", s'est justifié Tuchel après la rencontre en conférence de presse. "Il peut jouer défenseur central. Mais ce serait difficile qu’il joue toujours en défense et qu’on décide contre Dortmund qu’il joue au milieu. C’est pour ça qu’on a choisi ça", a ajouté le technicien allemand, qui avait décidé de faire confiance au jeune Tanguy Kouassi et à Presnel Kimpembe pour sa charnière centrale.

"On a choisi Tanguy parce qu’il est droitier et pas Abdou Diallo. Deux gauchers, c’est un peu bizarre", a précisé Tuchel, qui a ensuite brouillé les cartes en louant les qualités de Leandro Paredes, lancé à la 72e à la place de Kouassi. "J’ai aussi confiance en Paredes. Il est très fort avec ses passes très fortes vers l’avant, ses diagonales au sol. Il est toujours dans ma tête, c’est toujours une possibilité qu’on joue avec lui. Il aura la possibilité de se montrer", a assuré l’entraîneur parisien, qui n’avait pas convoqué l’Argentin à l'aller contre Dortmund. Tuchel a encore deux matchs devant lui pour se décider: la demi-finale de la Coupe de France à Lyon et le déplacement à Strasbourg lors de la prochaine journée de championnat.

>> La Ligue des champions est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

RR avec AA