RMC Sport

Quand Verratti a doublé Modric dans la short-list du PSG

Nasser Al-Khelaïfi, Marco Verratti et Leonardo le 18 juillet 2012

Nasser Al-Khelaïfi, Marco Verratti et Leonardo le 18 juillet 2012 - AFP

Dans une vidéo diffusée dans le CFC ce dimanche, Leonardo ancien directeur sportif du PSG raconte comment l’émir du Qatar a poussé en 2012 pour le recrutement de Marco Verratti, "plus faisable" que Luka Modric.

Marco Verratti, arrivé de Pescara à l’été 2012, est sans aucun doute le plus joli coup du PSG depuis l’arrivée des Qataris à l’été 2011. Et cette belle pioche, le club de la capitale la doit justement à son propriétaire, le Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, comme l’a expliqué son ancien directeur sportif, Leonardo ce dimanche dans le CFC.

A lire aussi >> Leonardo tacle la "fragilité" des arbitres français

Le Cheick Tamim à l'origine du transfert

"Est-ce que l’émir du Qatar a bien repéré Marco Verratti puis a contribué à son recrutement? Oui, c’est vrai. Le Cheick Tamim a eu une importance dans la décision du recrutement de Marco Verratti. Il connaît le football. On a parlé et pour être honnête, à ce moment on essayait de signer Modric. Ce n’était pas possible. On avait signé Thiago Silva et Ibrahimovic. C’était un peu trop avec Modric donc on a viré sur quelque chose de plus faisable. Et là a tous été convaincus par Verratti."

A lire aussi >> Leonardo a "la sensation" qu'il ne reviendra pas au PSG

A l’époque, le PSG avait ainsi versé 12 millions d’euros à Pescara, tout fraîchement promu en Serie A, pour le joueur de 19 ans. Luka Modric, quant à lui, avait quitté Tottenham pour le Real Madrid, qui avait dû débourser 35 millions d’euros.

A lire aussi >> PSG: Ancelotti sait pertinemment pourquoi Verratti voulait partir​​​​​​​

JBi