RMC Sport

"Que reste-t-il de l’ASSE?": un supporter des Verts chante les mauvais résultats de Saint-Etienne

Les défaites en série, la dernière place du championnat et la colère des ultras envers la direction du club ont inspiré un supporter de Saint-Etienne, qui s'exprime en chanson et avec humour sur Instagram.

Un peu d'humour au milieu de la crise. Avec un bob sur la tête, de grandes lunettes sur le nez et une veste aux couleurs de l’ASSE sur le dos, un supporter des Verts a décidé d’exprimer son désespoir en chanson, face caméra. Dénommé Mc Pampille sur Instagram, où il compte près de 10.000 abonnés, ce fan a posté ce mardi une drôle de reprise de "Que reste-t-il de nos amours", de Charles Trenet.

"Sainté c’est le Titanic"

"Que reste-t-il de nos amours, même si Sainté c’est pour toujours, que reste-t-il de l’ASSE, un club fragile et en détresse ?", clame-t-il, s’en prenant aux "dirigeants absents" et dénonçant un "honneur bafoué".

"Roro (Roland Romeyer), trop tendre, qui murmure, direction bien obscure, (Bernard) Caïazzo caché au fond des bois, les titres, ce n’est plus que dans les journaux, (Claude) Puel, sans jeu ni mercato et trop de joueurs aux abois", poursuit le chanteur qui pointe du doigt les deux présidents du club et l’entraîneur. "Sainté c’est le Titanic, il ne reste plus que le capitaine Puel accroché comme une moule à son rocher", peut-on également entrendre.

Ce n’est pas la première création de Mc Pampille. Il a publié de très nombreuses chansons sur les différentes péripéties des Verts, depuis plusieurs années. La dernière datait de la lourde défaite de Saint-Etienne à Strasbourg lors de 10e journée (5-1).

Mc Pampille préfère en rire, mais la situation des Verts ne semble pas s’arranger au fil des journées. Derniers du classement avec seulement cinq points, sans aucune victoire après 11 journées, ils ont arraché le match nul contre Angers vendredi (2-2). Mais la rencontre a surtout été marquée par la fronde des supporters qui ont jeté de nombreux fumigènes sur la pelouse, entrainant un report du coup d’envoi de près d’une heure. Lundi, la commission de discipline de la LFP a sanctionné Saint-Etienne - pour le moment - d’un huis clos à domicile.

Le club inquiet d'éventuels incidents au retour de Metz

L'instance a également interdit les supporters stéphanois de déplacement jusqu'à nouvel ordre, en fermant les tribunes visiteurs des enceintes où l’ASSE sera amenée à jouer. Mais alors que les Verts se déplacent samedi à Metz (17 heures), le club craint que l’absence de supporters à l’extérieur n'ouvre la voie à des incidents à Saint-Etienne, au retour du groupe professionnel.

Lors du dernier revers à Strasbourg, la sécurité du club s’était "félicitée" de savoir une partie des ultras dans le car les ramenant vers le Forez plutôt qu’à l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon où le groupe pro devait atterrir. Mais en cas de contre-performance à Metz, un nouvel accueil de supporters en colère pourrait avoir lieu.

LL avec TM